Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
19h - 21h
Programmation musicale

Accueil du site / Événements / A l’antenne / Un lieu de soins pour les femmes violentées

Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Pierre Foldès, et Frédérique Martz ont fondé l’Institut en santé génésique de St Germain en Laye, qui prend en charge les femmes victimes de violences, en particulier d’excision, de manière globale.

Le docteur Pierre Foldès, chirurgien a inventé une chirurgie réparatrice des femmes excisées, et Frédérique Martz, a imaginé regrouper ensemble toutes les femmes victimes de violence dans des groupes de paroles

Membre de Médecins du monde, spécialiste de la chirurgie de guerre, le docteur Pierre Foldès, a inventé une chirurgie réparatrice des femmes excisées, unique au monde. L’homme, qui a passé trois années auprès de Mère Thérèse, a découvert sur le terrain l’ampleur des complications médicales causée par l’excision. En 1984, il expérimente sa première chirurgie réparatrice au Burkina Faso. Puis développe sa technique à l’hôpital de St Germain en Laye. En 2001, il obtient le remboursement de cette chirurgie par la Sécurité Sociale, acte symbolique de prise en charge par la société. La France est le premier pays à avoir légiféré sur l’excision. Depuis 2006, cette pratique est un crime passible de la Cour d’Assises.

Mais comment traiter cette violence spécifique sans stigmatiser ? Et comment pérenniser la prise en charge des victimes ?

La rencontre décisive du docteur Foldès avec Frederique Martz va l’amener à réfléchir plus largement au phénomène des violences faites aux femmes, la chirurgie seule ne suffisant pas. Ensemble ils créent le 6 janvier 2014, l’Institut en santé génésique qui propose aux femmes victimes de violences, une prise en charge à la fois médicale, psychologique, sociale et juridique. Une première que ce lieu unique d’écoute, de prise de parole et de soins mais aussi de formation et de prévention.

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page