Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
9h30 - 10h30
La voix du ghetto

Accueil du site / Événements / A l’antenne / La ville : quel genre ?

Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

La ville a-t-elle un genre ? Comment les habitants, les urbanistes ou encore les élus travaillent-ils pour le faire évoluer ? Avec Corinne Luxembourg, maître de conférences en géographie à l’université d’Artois, co-auteure de "La ville : quel genre ? L’espace public à l’épreuve du genre". Ed. le temps des cerises.

"La ville : Quel genre ? L’espace public à l’épreuve du genre", dirigé par Emmanuelle Faure, Edna Hernandez-Gonzalez, Corinne Luxembourg

Présentation sur le site de l’éditeur

Le constat : les normes de genre attribuant aux individus des rôles et des statuts spécifiques en fonction de leur sexe assigné, genre, sexualité, etc. supposent une pratique de l’espace public conditionnée ; ce même espace public est majoritairement conçu, construit, approprié par les hommes.

Les études se font plus nombreuses, elles révèlent pour la majorité des femmes une sensation d’exclusion, de n’être pas à sa place, de devoir surveiller son comportement, d’être moins acceptée voire vulnérable en certains lieux, à certains horaires… Cet ouvrage a pour ambition d’associer les éléments d’un état de la recherche en sciences humaines et sociales à propos des rapports sociaux de sexes et de l’espace urbain, mais aussi, et surtout, d’ouvrir des pistes opérationnelles utiles aux différents groupes acteurs de la ville, et à toutes celles et ceux qui fabriquent quotidiennement la ville, en héritent et la transforment. Que pourrait être une ville non sexiste ? non discriminante ? L’approche pluridisciplinaire proposée ici incite à lire, agir, construire avec le genre. Les espaces concernés sont urbains : métropoles, villes-centres, banlieues. Il s’agit d’espaces publics, du « vivre la ville », de s’y déplacer, de l’habiter. Ce livre n’est pas un manuel des bonnes pratiques à appliquer mécaniquement, mais une invitation à inventer, à remettre en question un urbanisme, dont le modèle majoritaire est un homme jeune, bien portant, hétérosexuel, de classe moyenne, souvent véhiculé.

Approches en architecture, géographie, lettres, psychologie, sociologie, urbanisme sont ici regroupées à l’invitation d’un groupe de chercheurs et chercheuses, Les Urbain.e.s, qui développe un programme de recherche-action à Gennevilliers depuis 2013.

Nos partenaires

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page