Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
14h - 22h
Décrochage antenne : programme musical

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin / Ecoute ! Il y a un éléphant… # 04 novembre 2015

Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin

Ecoute ! Il y a un éléphant… # 04 novembre 2015

avec Zaf Zapha (musicien) ; Emmanuelle Germain (Festival théâtral du Val d’Oise)
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Au programme : avec Zaf Zapha, pour ses livres-CD (collection Tout s’métisse) dans lesquels il invite les enfants à voyager dans des musiques et chansons à fois proches et lointaines ; avec Emmanuelle Germain, pour la 33e édition du Festival théâtral du Val-d’Oise ; et la chronique littéraire de Hannah, et la lecture de Lionel Chenail.

Chansons

Interview de Zaf Zapha, c’est au début

C’est sur la chanson Dounia que s’ouvre le livre-CD Dounia, voyage musical au Maghreb, de Zaph Zapha et illustré par Laura Guéry, quatrième livre CD de la collection Tout s’métisse, sorti il y a quelques jours, édité par la Caza musique, et tout aussi réjouissant que les précédents. Car depuis le premier livre-CD « Dalaka, voyage musical en Afrique de l’Ouest », réédité en avril dernier, mais sorti une première fois en 2008, et qu’il était d’ailleurs venu présenter à ce micro ici-même, Zaf Zapha poursuit un projet musical et culturel aux ambitions passionnantes et exigeantes, dont le résultat à chaque fois ravit par sa qualité : inviter les enfants à découvrir d’autres cultures, à comprendre leurs racines, à percevoir les différences tout en proposant des passerelles par le métissage : métissage des musiques, des pays, des façons de vivre, des traditions, des âges, des interprètes. Une éducation à la diversité culturelle, en somme. En Afrique de l’Ouest, avec Dalaka, au Maghreb avec Dounia, en Amérique Latine avec Yemaya, et à la Nouvelle Orléans, avec Nola, paru il y a un an et qui a donné lieu aussi à un spectacle musical Nola Black Soul, mis en scène par Laurent Gachet, et actuellement en tournée. Dans chacun des CD, les voix des enfants se mêlent à celles des adultes avec grande justesse, les chansons enfantines françaises se métissent aux couleurs musicales et instrumentales d’un autre pays, se chantent en français ou dans une autre langue, des compositions originales succèdent aux chansons traditionnelles, aux arrangements musicaux par Zaph Zapha, tandis que des artistes amis, Souad Massi, Jacques Higelin, pour en citer un ou deux, viennent prêter leur voix pour une chanson, sans oublier les très nombreux musiciens présents sur chaque CD. On devine que les enfants ont pris très au sérieux leur participation, et ont travaillé bien en amont dans les ateliers qu’anime Zaph Zapha depuis de longues années. Chacun des livres suit la même composition, à trois temps : une page avec les paroles de la chanson, une page qui présente rapidement un instrument et une page sur un élément culturel, géographique, social du pays. Et à chaque fois, les illustrations enlevées de Laura Guéry, aux couleurs chaudes et chatoyantes, avec son attention particulière portée aux motifs et aux détails, et la mise en pages variée, rendent ces albums très joyeux. Ouvrez vos oreilles sur le monde, est-il écrit en quatrième de couverture. Voilà un bien joli slogan, que je vous invite à partager ce matin avec Zaf Zapha, musicien, bassiste, compositeur, auteur, initiateur et animateur du projet Tout s’métisse.
- Dounia, un voyage musical au Maghreb, de Zaf Zaph et Laura Guéry - La case musicale / Tout s’métisse - 18 euros - A partir de 5 ans

Nola, un voyage musical à la Nouvelle Orléans / Yemaya, un voyage musical en Amérique Latine / Dalaka, un voyage musical en Afrique de l’Ouest ;

Les prochaines représentations de Nola Black Soul :
- Mercredi 18 novembre, 10 heures et 15 heures, au Sax à Achères
- Mercredi 16 décembre, à 15 heures à l’espace Jacques Prévert à Aulnay-sous-Bois

- Le site de Tout’métisse

Livres

Chronique de Hannah, c’est à 45 minutes

Le cercle des jeunes lecteurs passionnés : Lucie, Lola, Hannah, Pablo, Naïna et les autres… ; ils ou elles ont 8, 9 ,10 ou 13 ans, ils ou elles aiment lire et parler de leurs lectures. Au fil des émissions, l’un ou l’autre présente un livre de son choix, un gros roman ou un plus petit, un tout nouvellement paru ou plus ancien, un livre connu ou qui ne l’est pas encore. A son gré. Quelques mots pour introduire le livre, un petit commentaire critique, la lecture d’un extrait, et hop, c’est dans la boîte. Aujourd’hui, Hannah présente un roman qui lui a particulièrement plu : parce qu’elle l’a trouvé drôle, certes, mais aussi parce qu’elle s’est trop identifiée à l’héroïne. Devinez pourquoi ! La famille trop d’filles. Anna – Susie Morgenstern - Nathan

Théâtre

Interview de Emmanuelle Germain, c’est à 65 minutes

Théâtre et société, c’est le fil conducteur choisi par le Festival théâtral du Val d’oise pour sa trente troisième édition qui a commencé en début de semaine et se termine le 16 décembre. Pendant 6 semaines, dans plus de 40 villes petites ou grandes, les habitants du département, enfants ou adultes, vont pouvoir découvrir ensemble une variété de spectacles de théâtre contemporain, qui interrogent chacun à leur manière, en mots et en images, notre place dans la société, et le rôle que nous avons à y jouer, attirent notre attention, comme savent le faire les artistes créateurs, sur les béances du monde aujourd’hui. Telle se profile cette nouvelle édition du Festival théâtral du Val d’oise, que nous aimons suivre et accompagner dans cette émission, autant pour son exigence artistique, son attention portée à la création que pour son engagement auprès des publics les plus éloignés des centres villes, qu’ils soient de très jeunes enfants ou bien adultes. Une cinquantaine de spectacles, joués à différents endroits du département, et parmi eux, certains particulièrement adresses au jeune public. Emmanuelle Germain, directrice adjointe du festival et programmatrie jeune public, est à pied d’œuvre ce matin, puisque le festival a commencé lundi, et c’est donc depuis Argenteuil qu’elle est avec nous au téléphone.
- Site du Festival théâtral du Val d’Oise pour le programme et les lieux des 15 spectacles pour enfants et les autres

Parutions

Le livre, c’est à 50 minutes, le CD c’est juste après

Partir loin de sa ferme à la recherche du silence, c’est ce que décide Falgu le fermier, qui n’en peut plus des Cot cot cot, Meuh meuh, ouaf ouaf et autres coin coin toute la journée dans sa ferme ; quel vacarme. Alors il attelle sa cariole et en route. Mais sur le chemin, il croise un vieil homme et son tambour qu’il fait monter dans sa carriole, Dum dum fait le tambour et voici Falgu qui se met à chanter. Puis un charmeur de serpents et sa flûte, puis une troupe de danseurs qui frappent du pied, et peu à peu Falgu le fermier oublie le silence. Mais une fois chacun de ses hôtes redescendus, quand il se retrouve seul dans la nuit, le fermier peut enfin gouter le silence. Alors il écoute, et entend le grillon grésiller, la grenouille coasser, le bruissement des feuilles… et il réalise alors que sa ferme n’est pas bruyante, non, elle est gaie et vivante. Ecouter le monde autour de soi, ses bruits qui le rendent plein de vie… Au fil des pages de cet albums grand format, les onomatopées, soulignées par une typographie grande et colorée, rythment le récit – dou-doum fait le tambour, trot-trot font les bœufs tut tut fait la flûte du charmeur de serpents – à chaque fois plus nombreuses au fur et à mesure des rencontres du fermier. Ecrit simplement, très chantant, ce petit conte de sagesse, réalisé par un auteur et un illustrateur indiens, et originellement édité en Inde, est aussi très joyeux. Cernées d’un épais trait noir, les grands aplats colorés avec ce qui semble être de la peinture à l’éponge composent des images à la fois naïves avec ces personnages aux corps dansants et aux vêtements traditionnels, et très modernes dans leur tracé, gros plans ou plans larges, A commencer par la couverture, laquelle montre le fermier de dos, assis dans sa carriole, mais qui s’est retourné vers le lecteur pour le regarder. Subtil. Et le beau papier épais et granuleux convient particulièrement bien à l’apparente rusticité de l’album, mais aussi aux petites mains qui manieront les pages.
- Falgu le fermier part en voyage, de Chitra Soundar et Kanika Nair, traduit de l’anglais par Elisabeth Duval, édité par Kaléidoscope, 15 euros, à partir de 3 ans.

Le latin a disparu des programmes du collège ? Dommage ! Juste au moment où les jeunes collégiens auraient pu entonner en chœur Rosa, cette chanson composée par Jacques Brel et reprise par le groupe Minibus, dans le livre CD Brel pour les enfants qui sort tout juste des presses et sera en librairie la semaine prochaine. Après Brassens, Bourvil, Joe Dassin, Boby Lapointe, voici donc le cinquième livre CD de reprises pour les enfants, proposées les éditions Formulette Production. Brel pour les enfants, une dizaine de chansons, parmi les plus connues, interprétées par Kent, Emmanuel Urbanet, Tom Poisson, Eddy La Gooyatsh, Minibus, Les Tit’Nassels, Néry et Polo. Et parmi ces chansons, Rosa, donc, par le groupe Minibus, un trio musical composé de Polo, du ex groupe les Satellites, Polo, François (ex-Pigalle) et de la chanteuse clown Gaya, et qui chante pour les enfants depuis un petit moment. Je ne les connaissais pas encore, et c’est une belle découverte. En tous cas, dès qu’on a le livre CD Brel pour les enfants dans les mains, on en reparle ici, mais les plus pressés d’entre vous peuvent aller voir sur le site de Formulette production.
- Brel pour les enfants, Formulette productions, 2015
- Site de Formulette productions
- Site de Minibus

Programmation musicale

- Dounia ll Robert le dromadaire, par Zaf Zapha - Dounia, un voyage musical au Maghreb - La caza Musique/Tout s’métisse, octobre 2015
- J’ai perdu le do de ma clarinette ll Elle descend de la montagne, par Zaf Zapha - Nola, un voyage musical à la Nouvelle Orléans - La caza musique/Tout s’métisse, 2014
- Rosa, par Minibus - Brel pour les enfants - Formulette Productions, novembre 2015
- Ngando le crocodile, par Emile Bayienda - Olélé la pirogue - ARB music, 2015

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page