Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
12h - 17h
Décrochage antenne : programme musical

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin / Ecoute ! Il y a un éléphant… # 06 avril 2016

Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin

Ecoute ! Il y a un éléphant… # 06 avril 2016

"Ravie"//avec Luc Laporte (metteur en scène) ; "Des châteaux en Espagne" // avec Philippe Dorin (auteur) et Sylviane Fortuny (metteure en scène) ; Le festival Raccord(s) // avec Victorine Seitz (Les éditeurs associés)
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Spectacle

Interview de Luc Laporte, c’est au début

« Monsieur Séguin n’avait jamais eu de bonheur avec ses chèvres. Il les perdait toutes de la même façon : un beau matin, elles cassaient leur corde, s’en allaient dans la montagne, et là-haut le loup les mangeait. Ni les caresses de leur maître, ni la peur du loup, rien ne les retenait. C’était, paraît-il, des chèvres indépendantes, voulant à tout prix le grand air et la liberté. »

Vous aurez bien sûr reconnu le début de la nouvelle d’Alphonse Daudet, La chèvre de monsieur Seguin, devenu depuis longtemps texte d’étude à l’école. En fait un conte d’avertissement aux résonances plutôt sombres : vouloir vivre en liberté au risque de se faire manger le loup, le jeu en vaut-il la chandelle ? Et pourquoi pas ? Dans son adaptation, ou plutôt sa réécriture pour la scène, "Ravie", parue aux éditions Théâtrales en 2014, Sandrine Roche inscrit Blanquette dans une lignée de chèvres qui l’ont précédée auprès de Monsieur Seguin et qui toutes, un peu comme les femmes de Barbe Bleue, ont fait l’expérience, certes malheureuse mais ô combien euphorisante de la liberté, de la découverte, de la beauté. Et Blanquette, elle aussi, voudra vivre cette expérience, même si elle sait que c’est au péril de sa vie. Car Seguin a beau la flatter, la cajoler de mots enjôleurs, Blanquette finira elle aussi par quitter sa prison dorée. Une Blanquette qui n’a pas la langue dans sa poche, effrontée même un rien insolente à l’image des adolescents d’aujourd’hui. En deux jours et trois nuits, dont la succession s’affiche sur la scène sous forme de pannonceaux, la jeune chèvre d’abord flattée par les caresses de Seguin, décide de s’échapper. La mise en scène de Luc Laporte , de la compagnie Contreciel, accentue encore les contrastes, mêlant ombres, marionnettes, comédiens, mais aussi musique en live, dans une scénographie où les images réalisées en linogravure par Patrick Pinon participent de la force du spectacle. Monsieur Seguin, en chair et en os, tandis que Blanquette, chèvre quasi grandeur nature, est manipulée par la comédienne, toute repliée dans un caddie à l’image de son enclos. Mais la nuit, ce sont sous forme de théâtre d’ombres, aux formes à chaque fois renouvelées, qu’apparaissent, tel un chœur, Saanen, Renaude, KIko, Tennessee, Mohair et Toggenburg dite Rosa, les six chèvres fantômes pour lui raconter tour à tour leur histoire, la relancer, la provoquer et bien sûr évoquer le loup, à la fois beau et moche. Ombres jusqu’à devenir réalité, chèvre aux corne de diable, tout de rouge vêtue, alors que le loup, lui, n’est jamais montré. Tandis que derrière le voile translucide, puis de plus en plus visible, le musicien Fred Costa et sa formidable clarinette basse apportent encore une autre dimension au spectacle.

Les dialogues sont vifs et souvent drôles, à la fois ancrés dans la langue orale et poétiques, et dont le rythme syncopé est souligné par la musique, et par l’interprétation des comédiens.

"Ravie", de Sandrine Roche, mis en scène par Luc Laporte de la compagnie Contreciel, est une passionnante relecture de "la Chèvre de monsieur Seguin", à voir dès 8 ans On peut le voir jusqu’au 15 avril au Mouffetard, théâtre des arts de la marionnette, dans le 5e. Et ce matin, nous sommes ravis de recevoirLuc Laporte, le metteur en scène de « Ravie ».

- Le site de la compagnie Contreciels
- Le site du Mouffetard, théâtre des arts de la marionnette
- Le site de Patrick Pinon

Spectacle

Interview de Philippe Dorin et Sylviane Fortuny, c’est à 45 minutes

"Des châteaux en Espagne", la dernière création de la compagnie Pour ainsi dire, est à l’affiche du théâtre Le Figuier à Argenteuil, les 10 et 13 avril. A cette occasion, nous rediffusons l’entretien avec Sylviane Fortuny et Philippe Dorin, réalisé lors de l’émission du 27 janvier dernier. Vous pouvez lirela présentation ici.

Festival

Interview de Victorine Seitz, c’est à 70 minutes Troisième édition du festival Raccord(s), toute cette semaine à Paris, depuis hier jusquà dimanche. Raccord(s), festival littéraire mais pas seulement, à l’initiative des Editeurs associés qui regroupe aujourd’hui quatre éditeurs indépendants, Esperluète, Chandeigne, Points de suspension et A propos.

Lectures, spectacles, concerts, ateliers, lectures musicales, expositions, projections, et cetera, pour tout public, les adultes comme les enfants, avec la volonté de faire découvrir des œuvres souvent peu médiatisées. Pour explorer les liens possibles entre le monde du livre et celui des autres formes d’expression culturelle, entre les différents acteurs de l’art et de la culture, parfois dans des lieux insolites. De nombreux autres éditeurs ont été invités à participer au festival qui se déroule dans les librairies, les bibliothèques, mais aussi les musées, ou même le jardin des plantes. Petit coup de projecteur avec Victorine Seitz, de l’équipe des Editeurs associés ;

- Toutes les infos surle site des Editeurs associés

Lecture

Chronique de Lionel Chenail, c’est 5 minutes avant la fin

Lionel Chenail lit un extrait de Le Bleu des abeilles, de Laura Acolba (Gallimard, 2013)

Programmation musicale

  • Tous à oilpé - Lady Do et monsieur Papa - Lady Do et monsieur Papa - L’autre Distribution - premier cd et premier concert les 20 et 21 avril à Paris
  • Nola, voyage musicale à la Nouvelle Orléans - Zaf Zapha - Tout s’métisse - "Nola Black Soul", de Laurent Gachet et Zaf Zapha, dimanche 10 avril dans le cadre de Chorus
  • Icibalao - Presque Oui - en concert vendredi au théâtre Bellefeuille à Boulogne (Chorus)
  • Jacques Tellitocci ; "C’est parti mon kiki", spectacle jeune public, dimanche 10 avril au Centre Barbara, Paris 18
| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page