Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
3h - 8h
Programmation musicale

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin / Emission du 11 avril

Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin

Emission du 11 avril

Invité : Rachid Akbal (Cie Le temps de vivre)
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Au micro : Véronique Soulé, Gilles Avisse (chanson pour enfants), Lionel Chenail (lecture)


Théâtre

La trilogie algérienne, de et avec Rachid Akbal (Cie Le temps de vivre), est composée de Ma mère l’Algérie, Baba la France et Alger Terminal 2. Entre conte, récit et théâtre, ces trois spectacles évoquent l’Algérie, celle d’où viennent les parents du jeune Kaci, mais aussi la dure réalité de l’immigration. Si le troisième spectacle n’est pas vraiment pour les enfants, ce n’est pas le cas des deux premiers, en particulier Ma mère l’Algérie, un conte entre tradition et modernité. La trilogie algérienne est à l’affiche du théâtre de Belleville jusqu’au 29 avril. Rencontre avec Rachid Akbal. C’est au tout début.

Chansons

Présentation de quelques CD de chansons ou contes musicaux parus tout récemment. Voici les titres des CD : Ecouter à partir de 45 mn.

Lecture

Lecture d’un extrait de Le monde bouleversé, d’Anita Lobel (Ecole des loisirs, collection Médium). Ecouter tout à la fin.

Livres

La voix d’or de l’Afrique, de Michel Piquemal et Justine Bax, Albin Michel. Ecouter à 45 mn.

Salif Keita, musicien et chanteur mandingue, artiste reconnu internationalement, mais né avec la malédiction puisque né albinos. Pourtant cet enfant, rejeté par son père, va grandir avec la musique en lui et deviendra malgré toutes les croyances et le mépris ce grand artiste qu’on connaît aujourd’hui et qui se bat, entre autres, pour les albinos du Mali. Michel Piquemal, auteur de très nombreux livres pour les enfants, a écrit pour eux l’histoire de Salif Keita, non pas sous la forme d’un documentaire mais celle d’un récit plein de poésie, qui se lit comme une chanson. Sonorité des mots, rythme des phrases, concision du récit… avec ce texte, Michel Piquemal non seulement rend un bel hommage à cet artiste, mais surtout donne à découvrir aux jeunes lecteurs l’histoire de cet enfant qui, pour devenir celui qu’il est aujourd’hui, a dû surmonter les épreuves et garder confiance. Pourtant, dit-il, il s’en est fallu de peu que l’on tue avec l’enfant Salif le cœur même de la musique. Mais La voix d’or de l’Afrique se lit d’abord comme une histoire, portée par les illustrations pleine page de Justine Bax, aux tonalités profondes, qui se déclinent sur la palette des rouges et des bleus. Variant la composition, les points de vue et les mises en scène, alternant les gros plans, les portraits de groupe ou les instants de solitude, ses images donnent toute la place à la musique qui se glisse dans chacune d’entre elles. Et petit plus pour les propriétaires de l’outil adéquat, un code QR sur la couverture du livre pour écouter une chanson de Salif Keita.

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page