Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
8h - 10h
Programmation musicale

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin / Ecoute ! Il y a un éléphant… # 12 décembre 2012

Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin

Ecoute ! Il y a un éléphant… # 12 décembre 2012

avec Aurélie Rochman et Valérie Fernandez (Rama et Sita, spectacle) : puis Virginie Capizzi (Drôles de z’animaux, CD)
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Spectacles

L’épopée du prince Rama, le "Ramayana", a de quoi passionner les enfants, telle une aventure rocambolesque à rebondissements, avec colère, complot, fugue, enlèvement, vengeance, course éperdue, lutte fratricide, combats, sans oublier l’histoire d’amour, entre Rama et Sita, et tout cela sous le regard attentif et suspicieux des dieux. Un récit foisonnant, auquel le théâtre de la Cruche fait écho à travers un spectacle inventif, drôle, poétique et raffiné, Rama et Sita, actuellement à l’affiche du théâtre Ménimontant. à Paris. A la fois film sur écran et spectacle vivant, théâtre de marionnettes et théâtre d’ombres, spectacle de musique et de danse bollywood, Rama et Sita rebondit et passe d’un genre à un autre, les mêle et les entremêle, glissant du faux au vrai, du filmé au vivant. Sur la scène, pour tout décor un grand écran blanc, sur lequel les images des personnages sont projetés, un film donc, mais aussi dans lequel ils plongent littéralement, mais là, ce sont les comédiens qui le font. Comédiens filmés, comédiens sur scène, ou encore marionnettes et autres animations visuelles, ce sont jeux sur l’illusion et la réalité, à l’image peut-être de cette épopée du Ramayana. Sur le plateau, ils sont deux, Valérie Fernandez et Premgopal Santhanagopal, pour interpréter surtout Sita et Rama, mais pas seulement. Tous les deux danseurs, superbement costumés, ils illustrent le récit par des danses Bollywood dont la jovialité et la grâce participent de la poésie et de l’originalité du spectacle. Croisant art traditionnel, tels la danse ou la musique, à l’art de l’illusion que permet le cinéma mais encore plus le numérique et autres trucages, Rama et Sita, défini par la compagnie comme un « film vivant Bollywood », réussit le fragile équilibre entre parodie et romance, pour ce qui est, aussi, un véritable récit d’aventure contemporain, non dénué d’humour Rama et Sita est un spectacle à voir dès 6 ans, proposée par le Théâtre de la Cruche dont Valérie Fernandez est la coordinatrice artistique et conceptrice du spectacle, et c’’est Aurélie Rochman qui a réalisé la mise en scène. Le spectacle est à l’affiche du théâtre de Ménilmontant, dans le 20e arrondissement, pour encore quelques représentations. Rencontre avec Valérie Fernandez et Aurélie Rochman. C’est en début d’émission.

Chansons

Virginie Capizzi, chanteuse de jazz, avec le pianiste Thomas Cassis, ont publié un CD enthousiasmant au début de l’automne : Drôles de z’animaux (Victor Mélodie). Un CD mais aussi un spectacle, à découvrir avec Virginie Capizzi, interviewée par Gilles Avisse. C’est à 50 minutes.

Livres

Rêveurs de cartes, aux éditions Gallimard Jeunesse Giboulées, un album de Martin Jarrie, dans lequel il livre sa géographie personnelle du monde : iles, villes, pays, archipels sorties tout droit de son imaginaire, et qu’ils présentent par de courts textes pince sans rire : l’archipel des Khatalogues, L’ile des Bottés ou encore, la Vilettre. Une quinzaine de contrées, mises en images dans de grandes planches que met en valeur le format généreux du livre. Topographies, architectures, habitants, plans ou constructions… Martin Jarrie réinvente tout un monde, avec humour et poésie dans cet album, pas vraiment destiné aux enfants, mais plutôt livre d’artiste.

Pour les plus grands des enfants, un roman de l’américain Mark Twain, L’Etranger mystérieux, paru aux éditions Albin Michel. Autriche, 1590, trois amis, très pieux, rencontrent dans leur village un étranger, dont ils apprennent bientôt qu’il est un ange nommé Satan et auprès duquel ils vont apprendre à connaitre le genre humain. Un étonnant roman initiatique, avec de très nombreuses illustrations signées Atak, artiste issu de la bande dessiné alternative et de la scène underground allemande. Réalisées à la gouache, amples tout autant que minutieuses, très colorées, les illustrations campent de multiples personnages, dont l’allure figée mais très expressive évoque tout autant la naïveté de l’imagerie populaire que l’univers de la bande dessinée. Savoureux. L’étranger mystérieux, Mark Twain, Atak, 160 pages, Albin Michel, 20 euros, 12 ans

Pour les enfants à partir de 5 ans, Ligne 135, du duo Germano Zullo et Albertine, aux éditions de la Joie de lire. Encore un album étonnant où la concision du trait noir sur la page fait merveille. La ligne 136, c’est le train vert pomme aux portes orange qui traverse ville et campagne, pour mener la jeune narratrice de la ville où il vit avec sa mère vers sa grand-mère à la campagne. Sur les pages blanches toutes en longueur, sur un beau papier épais, les paysages tracés d’un trait fin, presque tenu, noir, ou plutôt gris, laissent pourtant voir toute l’agitation et la raideur du paysage urbain, et la luxuriance de la campagne, avec de nombreux détails, souvent drôles, à dénicher du regard. Seule tache de couleurs, ce monorail vert que l’on suit de page en page, ligne horizontale qui traverse tout ce paysage, avec à bord la seule petite fille, le nez derrière la vitre. Et au bas de la page, autre ligne horizontale, le texte,bref, où la petite fille dévide ses pensées au fil de son voyage, rêve du futur où, au contraire de sa mère et sa grand-mère, elle osera des voyages bien plus loin, osera tous les possibles, et surtout n’oubliera, une fois devenue adulte, ses rêves d’enfants. Poésie, philosophie, légèreté, onirisme, Ligne 135 est un album profond et simple.

Infos

  • Gibus chanteles Chansons pour petits noctambules (Didier jeunesse) à la médiathèque de Pontoise mercredi matin 19 décembre
  • Pascal Peroteau chante Ca m’énerve au théâtre des Bergeries, à Noisy-le-Sec, mercredi 19 décembre après-midi.
  • Mimi Barthelemy propose son spectacle de chansons d’Haïti, Kouté Chanté, au théâtre Vitez, à Ivry, jusqu’au 23 décembre.
  • Natalie Dessay raconte La Petite Sirène (Andersen), avec la musique de Grieg (Peer Gynt), par l’Ensemble Agora, dimanche 16 décembre après-midi à l’Opéra comique.

Laurent Corvaisier expose ses illustrations ses images colorées, lumineuses et chahutées, au restaurant la Canaille, rue Crilllon dans le 4e arrondissement, jusqu’au 20 janvier.

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page