Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
0h - 3h
Alefamusic

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin / Ecoute ! Il y a un éléphant… # 13 avril 2016

Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin

Ecoute ! Il y a un éléphant… # 13 avril 2016

Le label Articho //avec Chamo et Yassine ; Biblio Debout //avec Lionel Maurel // Circulation(s) // Marion Hislen (commissaire d’expo)
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Livres

Interview de Yassine et Chamo, c’est au début

A l’Articho, articho avec un o, ça ne chôme pas. On peut même dire que c’est l’ébullition permanente. L’Articho, c’est un collectif, ils sont deux, Yassine et Chamo, leurs vrais noms nous ne les connaissons pas. Dessinateurs tous les deux, ils partagent une passion commune pour l’illustration, en tous genres, de la bande dessinée au graphisme, de l’illustration jeunesse aux fanzines, qu’ils explorent et font connaitre de plein de façons, de la plus traditionnelle, en publiant des livres, à la plus insolite et la plus festive - des boums pour enfants assez loufdingues avec bonbons et couleurs à profusion - en passant par les expositions, une émission régulière sur Radio Campus ou encore la programmation de Radio Minus, une radio web pour enfants. Mais aussi par l’édition, en rassemblant autour d’eux de nombreux créateurs de la scène graphique actuelle, et favorisant l’éclectisme, l’impertinence et le jeu avec les codes. Et une volonté évidente de casser les frontières entre les différentes formes de création, mais aussi celles entre création pour enfants ou pour adultes, ou encore celles entre création légitime, celle du bon goût, et celle qui l’est moins, de mauvais goût ou carrément kitsch. Livres collectifs publiés chez des éditeurs comme Thierry Magnier, ou encore les Fourmis rouges, et depuis bientôt deux ans, voici l’Articho éditeur himself de livres jeunesse, avec la création du label Articho aux éditions des Requins Marteaux. Mais bien sûr, pas de formatage, pas de collection, et même si l’Articho n’a encore publié que trois ouvrages, pas des livres seulement. Après un premier album en 2014, le poétique « Bonjour », d’Anne Brugni, a paru en septembre 2015 un jeu de 7 familles, ou plutôt le Jeu de toutes les familles, c’est-à-dire le traditionnel jeu de cartes revu à la sauce Articho et de Delphine la Sardine : des familles toutes différentes, recomposées, monoparentales, homoparentales, et cetera avec les dessins d’Anouk Ricard qui campent des personnages à têtes d’animaux improbables, dans les décors – piscine, supermarchés, parc d’attraction, photographiés par Laurent Hart. Une façon peu conventionnelle et amusante de discuter, en famille ou pas, des modèles familiaux. Et puis au tout début 2016, parution de Club Articho n°1, un magazine qui s’adresse, dixit la couverture, aux 7-13 ans d’âge mental. Le ton est donné, avec le dessin et les couleurs flashy, et la promesse de pouvoir gagner un chewing gum mâché par son dessinateur préféré : Humour potache, voire carrément crado, jeux et clins d’œil avec les codes du genre, reportages, pubs, BD et histoires iconoclastes, et une certaine connivence pour s’adresser aux lecteurs, qui inscrivent Club Articho dans la lignée de feu "Grodada", le magazine créé par le professeur Choron et Charlie Schlingo aux débuts des années 90. J’ai d’ailleurs cru lire quelque part que Chamo et Yassine, Articho donc, allaient republier des histoires de "Grodada". Bonne idée. En tous cas, Club Articho, avec ses nombreuses rubriques, jeux, courtes BD, découpages et même un roman photo, tous réalisés par des auteurs et illustrateurs différents, est surtout très drôle. Trois parutions du label Articho aux éditions des Requins Marteaux, à découvrir ce matin avec Yassine et Chamo, leurs éditeurs.

A notre demande, Yassine et Chamo ont présenté deux albums parus récemment qui leur ont particulièrement plu :

  • La journée de Nip et Nimp, de Lionel Serre - Les fourmis rouges, 2016
  • Montage, de Antonio Latrio - Notari, 2016

- Le site de l’Articho

Livres

Interview de Lionel Maurel, c’est à 55 minutes

Cela fait bientôt deux semaines que la place de la République est devenu lieu de la protestation citoyenne en occupant l’espace public avec l’initiative Nuit Debout. Bientôt deux semaines que la place ne désemplit pas, que la parole circule, que les débats se poursuivent en petites ou grandes assemblées jusque tard dans la nuit pour s’interroger ensemble sur les choix de société, les politiques en place, les choix inconsidérés, pour les remettre en cause et en imaginer d’autres. La constitution, le travail, le féminisme, la justice, l’économie… autant de sujets parmi d’autres, discutés, expliqués, reconsidérés. Et au fil des jours, on a vu aussi la place de la République s’ouvrir à d’autres formes de partages, comme celles des jardins partagés, ou encore celles des livres partagés. Des tables, des caisses, des palettes, des bâches, des panneaux, plus un appel sur le net et les réseaux sociaux pour le don de livres, et samedi matin dernier, Biblio Debout démarrait. Empilés, alignés ou au contraire étalés sur la table ou les cartons, des dizaines de livres, quasiment tous en bon état, sont ouverts, parcourus, emportés par des lecteurs curieux, tandis que d’autres arrivent pour en déposer de nouveaux. Surtout des essais, politiques, socio, économie, histoire, militants, mais pas seulement, loin de là. A l’initiative de Biblio Debout = des bibliothécaires regroupés autour du projet Savoirs communs. Certes pas beaucoup de livres pour enfants sur le stand de Biblio Debout, tout comme il n’y avait plus beaucoup d’enfants non plus sur la place en cette fin de dimanche quand je suis passée. Mais cela nous a cependant donné envie de saluer et de vous faire découvrir cette initiative de mise en partage de biens culturels, de bibliothèque participative, à l’image d’initiatives de plus en plus nombreuses allant dans ce sens. Derrière les table et les caisses de livres, ils étaient quatre ou cinq à tenir le stand, plus de garçons que de filles d’ailleurs, et parmi eux, c’est Lionel Maurel, bibliothécaire et co fondateur de Savoirs Communs, qui a répondu à mes questions, en commençant par présenter Biblio Debout.

Depuis dimanche, depuis cet interview, les conditions policières se sont durcies sur la place de la République, et les CRSn ne laissent plus passer et installer des palettes de bois. Mais l’équipe de BilbioDebout ne manque pas de ressources et d’idées pour que la circulation des livres continue. BiblioDebout devrait reprendre aujourd’hui. Vous êtes attendus !
- Site de Biblio Debout
- Site de Savoirs Communs

Photograhie

Interview de Marions Hislen, c’est à 65 minutes

Si vous avez l’œil curieux quand vous circulez dans le métro, vous n’aurez certainement pas raté l’exposition de photographies qui s’affiche sur les murs de nombreux couloirs. Une quarantaine de photographies, très grand format, celles de 28 artistes invités au festival Circulations, festival de la jeune photographie européenne, qui a démarré le 23 mars dernier au 104, dans le 19e arrondissement. Une invitation à aller découvrir l’ensemble de la manifestation, le festival Circulations, qui pour la sixième année propose un regard croisé sur l’Europe à travers les œuvres photographiques de jeunes artistes. Tout aussi riche, intriguante et passionnante que les précédentes, avec cette pluralité de regards posés sur notre monde. L’année dernière, Circulations inaugurait une formule à l’intention des enfants Little Circulation, reprise cette année : une exposition à hauteur d’enfants, installée elle aussi au 104, mais dans l’entresol, pour leur faire découvrir les mêmes œuvres, mais dans une scénographie adaptée, et avec des propositions ludiques pour mieux les regarder.

Une première approche pour ensuite aller voir les photographies, ou du moins certaines, dans leur présentation originale. Cette année, Circulations renouvelle Little Circulations, l’élargit même, et c’est tant mieux. Et pour nous présenter cette édition de Circulation, organisée par l’association Fêtart, sa présidente Marion Hislen est avec nous au téléphone.

- Site de Circulations

Lecture

Chronique de Lionel Chenail, c’est 5 minutes avant la fin

Lionel lit un extrait d’un roman de Cécile Ladjali :

Programmation musicale

  • Viens dans ma datcha - Alain Schneider - Aux antipodes - Victorie Music, avril 2016
  • J.J Perrey & Gershon Kingsley - Banyard in orbit ( France / USA - 1965 - Vanguard )
  • The Éloise trio - Cocoanut Woman ( Bahamas - 1960 - Decca )
  • Donne-moi des bonbons - Minibus
  • Le roi de la raloche - Lady Do et monsieur Papa - L’autre distribution
    - 
| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page