Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
12h - 17h
Décrochage antenne : programme musical

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin / Ecoute ! Il y a un éléphant… # 23 décembre 2015

Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin

Ecoute ! Il y a un éléphant… # 23 décembre 2015

"Le canard est toujours vivant !", une suite de "Pierre et le loup" // avec Bernard Friot (auteur)
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Pour la dernière émission 2015, nous vous proposons d’écouter des histoires en musique, ou plutôt des contes musicaux, car c’est de saison. Pour commencer, deux grands classiques Pierre et le loup, puis Le carnaval des animaux, mais pas dans leur version traditionnelle, mais dans une version qui a donné lieu à l’écriture d’un récit inédit, raconté par un comédien. On prend le temps d’écouter ces contes, c’est de saison !

Pierre et le loup, et sa suite

interview de Bernard Friot, c’est au début

Mais que devient donc le canard, avalé vivant par le loup de Pierre et le loup ? A chacun sa réponse, à chacun d’imaginer ce qu’il est devenu, car la fin proposée par Serge Prokofiev permet à chacun d’inventer… ou pas. Peu nombreux sont les créateurs qui se sont lancés à écrire une suite, et celle inventée par l’écrivain Bernard Friot est d’autant plus savoureuse qu’on y retrouve nombre d’autres animaux, et avec un beau rôle aussi bien pour le loup, oui, le loup, que pour le canard. Bernard Friot l’a écrite en étroite collaboration avec Jean-François Verdier, lequel en a composé la musique. Cette suite s’intitule « Et le canard est toujours vivant », interprétée et produite par l’Orchestre Victor Hugo Franche Comté sous la direction de Jean-François Verdier. Avec la complicité des éditions Milan, c’est devenu un livre-CD, paru cet automne, illustré par Julia Wauters, qui regroupe en 2 cd Pierre et le loup de Prokofiev et la suite inédite, « Et le canard est toujours vivant », les deux lus par Jacques Gamblin, tandis que dans l’album Julia Wauters a illustré les deux histoires.

Bernard Friot est l’auteur de très nombreux livres pour les enfants et aussi pour les ados, parmi lesquels les fameuses « Histoires pressées » dont le succès ne se dément pas auprès des jeunes lecteurs. Que ce soit pour les petits ou pour les plus grands, qu’il écrive des romans ou de la poésie, il s’intéresse aux formes d’écriture qui permettent aux enfants d’être acteurs dans leur lecture, de collaborer, d’interpréter à leur guise, telles les fins ouvertes où chacun peut imaginer la sienne. Aussi quel défi stimulant ça a dû être pour Bernard Friot, et avec lui le compositeur Jean-François Verdier pour la musique, que d’écrire la suite de ce conte musical très connu ! Défi relevé avec brio ! L’histoire, tout en faisant le lien avec l’aspect intemporel du conte de Prokofiev, s’inscrit dans un cadre actuel, citadin ; avec de nouveaux personnages à la personnalité affirmée que sont tous ces animaux. L’écriture à la fois concise et imagée, dont le rythme épouse au plus près la narration, laisse toute la place à la musique, elle aussi à la fois personnelle et ouverte. Et les illustrations de Julia Wauters, un rien vintage, pleines de mouvement, participent de cette modernité classique de l’album. Une belle réussite. Bernard Friot habite Besançon, et nous avons donc profité de son passage à Paris la semaine dernière pour le rencontrer et évoquer avec lui la genèse de ce projet. La rencontre s’est faite dans une brasserie, et c’est donc dans le cliquetis des fourchettes et l’écho des conversations en fond sonore que s’est déroulé notre entretien. [La seconde partie de cet entretien, sur l’engagement de Bernard Friot poru la littérature jeunesse, sera diffusé début 2016.]

  • Pierre et le loup [suivi de ] Et le canard est toujours vivant - Bernard Friot, Jean-François Verdier, Julia Wauters, Jacques Gamblin - Album + 2 CD - Milan, 2015 - 25 euros

Le carnaval jazz des animaux

On continue avec une autre œuvre de musique classique, souvent d’ailleurs associée à Pierre et le loup dans les publications enregistrées : Le carnaval des animaux de Saint-Saëns. OU plutôt une création d’après l’œuvre de Saint Saens, par The Amazing Keystone Big Band, une version complètement jazzy, puisqu’ils l’ont intitulée Le carnaval jazz des animaux. La même équipe a d’ailleurs réalisé sa propre version de Pierre et le loup il y a deux ans, tout aussi joyeuse et inventive que celle du Carnaval des animaux. Pour chaque animal, son instrument, trombone, trompette, saxophone, et cetera, mais aussi son style, bebop, swing, groovy, une jolie façon de parcourir l’histoire du jazz. Pas de texte dans l’œuvre originale de Camille Saint Saens, mais pour celle de The Amazing Keystone Big Band, un conte a été écrit par Taï-Marc Le Tanh, plein de malice, et dont le narrateur n’est autre que le loup, oui, encore lui, un rien roublard et à la langue bien pendue. C’est Edouard Baer qui raconte, qui est le loup donc, et il le fait sacrément bien.

  • Le livre CD, illustré par Rose Poupelain est édité par Gautier Languereau, et le CD est distribué par l’Autre distribution.

Mister Gershwin et les gratte ciels de la musique

Après Prokofiev et Saint Saens, après avoir glissé du classique au jazz, passons du jazz à la comédie musicale, avec cette fois ci une complète création, Mister Gershwin, les gratte ciels de la musique. Quoique. Les musiques sont celles de Gerswhin, bien sûr, mais des extraits choisis dans son œuvre, pour accompagner, pour illustrer le récit de Susie Morgenstern, qu’elle raconte elle-même de sa voix mélodieuse et facétieuse. Pour raconter la vie et l’œuvre de Gerswhin, Susie Morgenstern, auteur bien connue des enfants, qui est née et a grandi aux Etats Unis, Susie Morgenstern a choisi de faire du piano le héros de cette histoire. Avec lui, on plonge dans l’histoire de ce gamin de Brooklyn, futur grand musicien, futur compositeur de Un Américain à Paris, Porgy and Bess, Rapsody in Blue, entre autres. Avec le piano, on le suit au sein de sa famille nombreuse, au ryhtme des dialogues imaginés par Susie Morgenstern. Le livre CD, illustré par Sébastien Mourrain, et sous la direction artistique de Gilles Avisse, a paru cet automne aux éditions Didier jeunesse.

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page