Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
0h - 6h30
Programmation musicale

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin / Emission du 6 novembre 2013

Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin

Emission du 6 novembre 2013

avec Eric Senabre, auteur ; Bernard Mathonnat (Festival théâtral du Val-d’Oise ; Anne Clerc, critique littéraire
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Rencontre avec Eric Senabre, auteur de la trilogie "Sublutetia" et de "Rockin’ Johnny" (Didier jeunesse) ; et avec Bernard Mathonnat, directeur du Festival théâtral du Val-d’Oise (5 nov.-11 déc.) ; présentation de romans pour adolescents par Anne Clerc ; lecture par Lionel Chenail.

Livres

Interview d’Eric Senabre : c’est en début d’émission

Sublutetia, comme Sub Lutetia, ce nom poétique est celui d’un monde souterrain sous Paris que deux collégiens Keren et Nathan, découvrent par inadvertance après avoir raté le métro lors d’un sortie scolaire. Perdus puis traqués ils s’enfoncent dans les profondeurs de Paris, dans un monde qu’ils n’auraient jamais dû découvrir et qui se dévoile peu à peu à eux. C’est ainsi que commence la trilogie d’Eric Senabre, Sublutetia, dont le premier tome, La révolte de Hutan, a paru en octobre 2011 chez Didier jeunesse. Sublutetia, un monde utopique où la liberté, l’entraide, l’absence de hiérarchie sont les maitres mots. Vivent là des hommes et des femmes qui ont quitté le monde en surface, déçus ou rejetés, pour y trouver refuge. Mais ce monde suscite aussi les convoitises et il est menacé, par un un projet immobilier mettant en péril leur source de lumière et de ce fait la survie de Sublutetia. Ses habitants décident alors de kidnapper le promoteur pour préserver la cité et capturent en même temps les deux enfants égarés qui seront impliqués dans l’aventure. Dès le premier tome, ce roman d’aventure et de science-fiction, tient le lecteur en haleine, autant par les scènes d’action et ses courses poursuites dans les tunnels du métro que par les nombreuses références historiques et ses précisions techniques qui font de Sublutetia un récit mêlant habilement le faux et le vrai, le possible et le réel, l’inventé et le vérifié. Le deuxième tome, Le dernier secret de maître Houdin, paru l’année dernière, entraine Keren et Nathan dans le monde de l’espionnage, de la magie et des inventions diaboliques, en surface cette fois, au musée Grévin, mais remonte aussi le temps vers le dix-neuvième siècle à travers le récit d’un apprenti du célèbre magicien Robert Houdin. Les deux adolescents se retrouvent aux prises avec Von Arnim, un personnage redoutable qui veut prendre le contrôle de la cité pour venger ses ancêtres. Et enfin, le dernier tome paru au début du mois d’octobre, Le ventre de Londres, entraine cette fois les deux adolescents de l’autre côté de la Manche, du côté des cimetières londoniens où rôdent les fantômes, et où il semblerait bien qu’existe aussi une ville souterraine semblable à Sublutetia. Si les deux jeunes adolescents, Keren et Nathan, conduisent l’action et le récit, de nombreux autres personnages, sympathiques pour certains, énigmatiques ou antipathiques pour d’autres, traversent la trilogie ou simplement l’un des tomes. Mais au centre, un personnage principal, le père de Nathan, qui avait mystérieusement disparu dans le métro. Il s’est réfugié à Sublutetia, mais en a été banni à tout jamais, pour des raisons que l’on découvre dans le tome trois. Descriptions savoureuses portées par le sens du détail, nombreux clins d’œil historiques, littéraires, scientifiques, humoristiques, narration pleine de rebondissements, dialogues enlevés… Sublutetia, trois gros tomes qui se lisent d’une traite dès 11-12 ans, est la première œuvre publiée d’Eric Senabre. La seconde, toujours aux éditions Didier jeunesse, Rockin’Johnny, raconte les débuts du rock and roll à travers le récit de jeunes garçons américains en 1954 qui découvrent les pionniers du rock. C’est un livre CD pour lequel il a soigneusement sélectionné les musiques dans sa discothèque personnelle. C’est dire qu’Eric Senabre est tout aussi passionné de littérature que de musique, et qu’il sait transmettre ses passions à ses lecteurs. Aussi sommes-nous ravis de l’accueillir ce matin pour évoquer ses livres avec lui.

Voirle site d’Eric Senabre.

Livres

C’est à 45 minutes

Pour sa chronique mensuelle, Anne Clerc, critique et formatrice en littérature de jeunesse, présente trois romans récents pour adolescents sur le thème : Le CAC 40 ou la crise dans les romans pour adolescents  :

  • Je suis ma fille, de Benoît Minville, Sarbacane, coll. Exprim, 2013
  • Temps de chien pour les requins, de Morris Gleitzman, Les Grandes Personnes, 2013
  • Ratburger, David Walliams, Albin Michel Jeunesse, coll. Witty, 2013

Spectacles

Interview de Bernard Mathonnat : c’est à 60 minutes

Aujourd’hui, mercredi 6 novembre, jour d’inauguration du Festival théâtral du Val d’Oise, qui a commencé en fait hier soir à Pontoise, avec une représentation d’Œdipe roi de Sophocle mis en scène par Antoine Caubet et qu’on peut également voir ce soir, toujours à Pontoise. Inauguration aujourd’hui, donc, de ce festival de théâtre qui en est à sa trente et unième édition, avec pas moins de 40 spectacles et 180 représentations dans une quarantaine de villes du Val d’Oise, des plus petites aux plus importantes, pendant plus d’un mois, puisque le festival se déroule jusqu’au 16 décembre. Autant pour les adultes que les enfants, délibérément tourné vers la création, puisque plusieurs spectacles sont tout nouveaux, la programmation, comme chaque fois, est de qualité, exigeante et variée. Cette année, le fil conducteur du festival s’intitule Drolatic. Au bout du fil, pour nous le présenter, Bernard Mathonnat, directeur du Festival théâtral du Val-d’Oise.

Lecture

Quelques minutes avant la fin

Lionel Chenail lit un extrait d’un roman sur le thème de l’enfance : Le goût des pépins de pommes, de Katharina Hagena, éditions Anne Carrière, 2010

Programmation musicale

  • Comment ça va sur la terre, par Michèle Buirette, Elsa Birgé et Linda Edsjo, Victorie Music, 2013
  • Rockin’ Johnny, texte d’Eric Senabre, dit par Dominique Pinon, Didier jeunesse, 2013
  • Jeunesse, lève-toi, par Damien Saez
  • Hop là !, par Gérard Delahaye
  • D’une île à l’autre, par Serena Fisseau, Naïve musique, 2013
| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page