Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
12h - 17h
Décrochage antenne : programme musical

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin / Emission du mercredi 15 novembre 2017

Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin

Emission du mercredi 15 novembre 2017

Avec Françoise Sabatier Morel, journaliste et ses conseils de spectacles // Festival Théâtral du Val-d’Oise // Agenda des sorties // Un éléphant dans les pages, conseils de Géraldine, libraire du Comptoir des Mots // Culture-citoyenne : ATD 1/4 Monde, les bibliothèques de rue // Le billet d’humeur de Maialen Berasateguy
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Emission présentée par Estelle Laurentin, Laure Cartillier et Véronique Colignon

Les conseils de Françoise Sabatier Morel

Lecture d’un Extrait de Petite de Jo Hoestlandt, éditions du Pourquoi pas ? illustré par Clémence Dupont

Conseil d’un album Le Petit Prince de Calais, de Pascal Teulade, édité à La Joie de lire, dans la Collection Hibouk (à partir de 11 ans)

Conseils de spectacles et de festivals à découvrir La Quête du miel. Auteur Alexandre Beaulieu. Metteur en Scène : Pierre Alfred Eberhard. Dès 8 ans. Jusqu’au 28 déc. Théâtre de Nesle, Paris 6e, theatredenesle.com, 01 46 34 61 04 (En novembre : les mercredis du 8, 15, 22 et 29 à 14h00, ainsi que les samedis 18 et 25 à 17h00 En décembre (hors vacances) : les mercredis 6, 13 et 20 à 14h00, ainsi que les samedis du 2, 9 et 16 à 17h00 Pendant les vacances de Noël (décembre) : le samedi 23, le mercredi 27 et le jeudi 28 décembre à 14h00, ainsi que le mardi 26 à 11h00)

Miche et Drate, au bord du monde. Metteur en Scène : Anne Mazarguil et interprète avec Aurélien Osinski. Auteur : Gérald Chevrolet. Dès 7 ans. Jusqu’au 3 janvier 2018. Comédie Saint-Michel, 95, boulevard Saint-Michel 75005 Paris, comediesaintmichel.fr.

Crocodiles Adapté de : Fabio Geda. Metteures en scène : Carole Guittat, Cendre Chassanne. Dès 7 ans. Jusqu’au 18 novembre Théâtre Dunois, 7, rue Louise-Weiss 75013 Paris, theatredunois.org

Festival Éveil d’Automne, du 12 au 22 novembre Cette troisième édition se déroulera entre la barge flottante de Petit Bain (7 port de la gare, Paris 13e et La Générale (14, avenue Parmentier, Paris 11e), lebureautrois.com. Réservations conseillées à : reservation@lebureautrois.com

Festival MARMOE, du samedi 11 au dimanche 26 novembre Théâtre, musique, lectures, découvertes, expositions, ateliers. Le Mois des Arts pour l’Enfance à Montreuil (infos : www.montreuil.fr/culture/marmoe2017)

Revue de presse

Présentation d’une interview de la pédopsychiatre Marie-Noëlle Clément, spécialisée sur les relations des enfants aux écrans par Marlène Thomas, parue sur liberation.fr

Le Festival Théâtral du Val-d’Oise du 8 novembre au 17 décembre.

www.thea-valdoise-public.org

Cette année, le festival dure 6 semaines, propose une quarantaine de spectacles, 145 représentations dans 43 villes du Val d’Oise. Depuis sa création, le Festival réserve une place importante au public jeune, Il faut savoir que le Val d’Oise, est l’un des départements les plus jeunes de France.

Suggestions

Lettres jamais écrites d’Estelle Savasta et 20 autres auteurs associés, joué par la Compagnie Hippolyte a mal au cœur. C’est un travail d’écriture très original notamment avec des lycéens qui ont imaginé des lettres lors d’ateliers avec Estelle Savasta. Par exemple Léo écrit à son grand père, mort il y a 7 ans pour lui dire à quel point les raviolis n’ont plus le même goût depuis son départ. Nora écrit à son existence pour s’excuser de ne pas savoir où elle l’emmène. Tom, lui, a décidé d’écrire au père qu’il deviendra. Et ce ne sont pas leurs lettres qu’on entendra dans le spectacle, mais une réponse à celles-ci, imaginées par une vingtaine d’auteurs de théâtre. conseillé à partir de 14 ans. Le 10 novembre à Eaubonne - le 5 décembre à Montmagny et le 7 décembre à Montmorency

Le chat n’a que faire des souris mortes, de Philippe Dorin, par la Compagnie Pour ainsi dire. Entre bons mots et poésie, ce texte revisite librement, le mythe de Faust au travers les personnages de deux adolescents ; spectacle à partir de 8 ans. Le 28 novembre à Saint-Ouen l’Aumône ; le 6 décembre à Argenteuil et 13 décembre à Taverny

Simon la Gadouille, de Rob Evans, un auteur écossais, monté par la Cie Théâtre du Prisme. Dans cette histoire, le comédien, accompagné d’un musicien, joue tous les rôles et évoque les difficultés d’être courageux quand on est un enfant. Le samedi 9 décembre à Cormeilles-en-Parisis

Pendant le festival, il y a des rencontres, des débats après les représentations, mais bien au-delà de ça, il y a des actions d’envergure qui se déroulent toute l’année. Par exemple, depuis 2010 « l’Ecole du spectateur » est un parcours artistique et culturel à destination de ces jeunes. Cette école du spectateur travaille avec des structures socioculturelles, sociales et médico-sociales du Val d’Oise. Cela concerne plus de 300 enfants qui assistent à des spectacles, participent à des ateliers de pratique artistique et visitent des lieux culturels. Cette année par exemple, dans ce cadre, 50 jeunes du Val d’Oise de 8 à 14 ans ont passé 3 jours au festival d’Avignon.

Idées de sorties : agenda IDF

Les Triplettes de Belleville en version ciné-concert à voir en famille Les Triplettes de Belleville est un très beau film d’animation de Sylvain Chomet, la bande-originale a été composée par Benoît Charest. Dans ce film, on plonge à travers la musique dans l’ambiance des cabarets parisiens et du jazz des années 1930… Aujourd’hui, le "Terrible Orchestre de Belleville" de Benoît Charest revient interpréter les partitions du film sur scène. Les enfants pourront découvrir ou redécouvrir le film, projeté comme au cinéma mais accompagné de la musique jouée en live… C’est à L’Avant-Scène, Théâtre de Colombes le 30 novembre à 20h30 Réservation au Théâtre de Colombes : 01 56 05 00 76 A la Philharmonie pour Noël.

Un éléphant dans les pages

Chronique autour des livres dans laquelle un éléphant c’est glissé dans un coin de l’image ou du récit.

Géraldine, responsable du Comptoir des Mots, librairie généraliste et généreuse, nous conseille pour les tout-petits :

  • L’éléphant qui habitait dans une fleur de Hwang K. – éditions Rue du Monde

Et pour les plus grands :

  • Fourmi de Cyril Houplain – éditions Milan

Et nous parle du Racomptoir, le rendez-vous de lecture de contes de la librairie qui accueille les enfants de 3 à 6 ans chaque mercredi de 16h30 à 17h. Entrée libre et réservation conseillée.

Le Comptoir des Mots 239, rue des Pyrénées Paris 20e 01 47 97 65 40 https://www.librest.com/Le-comptoir…

Actus culture-citoyenne

ATD ¼ Monde : Les bibliothèques de rue https://www.atd-quartmonde.fr/

Fondé en 1957 par le père Joseph Wresinski avec les habitants d’un bidonville, à Noisy-le-Grand, le Mouvement a pour objectif, l’éradication de l’extrême pauvreté et comme principe fondateur que ceux qui subissent cette situation doivent être les premiers acteurs de leur propre promotion. Il commence par s’installer avec eux et renvoyer la soupe populaire, parfois contre l’avis des habitants eux-mêmes. Il fait appel à l’engagement de chaque citoyen pour transformer les mentalités et poser des actes concrets de solidarité.

Le Mouvement ATD Quart Monde a fait évoluer la lutte contre la pauvreté pour la faire passer d’objet de charité à lutte pour les droits de l’homme. Il est à l’origine d’un grand nombre d’avancées législatives comme le Revenu Minimum d’Insertion (RMI, ancêtre du RSA), la Couverture Maladie Universelle (CMU), le Droit au logement opposable (DALO) ou le Territoires zéro chômeur de longue durée. Le Mouvement international ATD Quart Monde est aujourd’hui présent 32 pays sur les 5 continents grâce à 450 volontaires-permanents, plus de 6 000 alliés et 2 260 militants du Quart Monde, 22 172 donateurs et 50 salariés en France. Le mouvement vient de fêter le 17 octobre dernier, les 30 ans de la Journée Mondiale du refus de la misère. Une action phare du mouvement concerne la jeunesse : la bibliothèque de rue.

Le savoir à la portée de tous

La bibliothèque de rue consiste à introduire le livre auprès des enfants de milieux défavorisés et de leurs familles. La bibliothèque de rue elle permet de tisser des relations de confiance entre les enfants, leurs familles et les alliés, un premiers pas vers une participation sociale beaucoup plus large. Elle se déroule sur le lieu de vie des habitants : un trottoir, au pied d’une cage d’escalier, dans des lieux isolés à la campagne.

Récit

Le périphérique, la voie ferrée. Et puis un morceau de route pavée et une bonne quinzaine de caravanes tout au bout. Il fait bon cet après-midi. On entend les cris et les rires des enfants : ils jouent autour du terrain, avec un caddy de supermarché ou sur une balançoire qu’ils se sont faite. D’autres construisent une cabane avec des planches et des grands discutent en groupe un peu plus loin. C’est mercredi. Camille, avec d’autres alliés, arrive sur le terrain, des livres sous le bras. « Les livres ! Les livres ! », les enfants accourent. « Salut Camille ». « Salut les enfants ». Chaque semaine, une rencontre se crée autour du livre : une histoire drôle ou mystérieuse, des illustrations qui font rêver. Et des liens se sont tissés au fil des mois. Créer une rencontre au fil des pages Une couverture par terre et une caisse de livres : c’est la bibliothèque de rue. Depuis plusieurs années, des alliés se sont passés le relais, avec des personnalités différentes et le souci commun de créer cette rencontre au fil des pages, au fil des semaines. Camille sait bien que beaucoup d’enfants du terrain sont en échec à l’école et elle essaie que chacun trouve sa place sur la couverture : petit ou grand, lecteur ou non lecteur… « Je ne suis pas là pour leur apprendre à lire, mais pour les aider à ne pas avoir peur du livre : qu’il ne représente pas seulement les difficultés scolaires mais qu’il soit aussi une curiosité, un plaisir. » Et à voir l’effervescence autour des albums, ça semble bien marcher ! La bibliothèque de rue comme une porte ouverte à la culture, au plaisir d’entendre une histoire et de la raconter à son tour, à son rythme. Camille essaie de toucher le plus de familles possible et elle veille à ce qu’aucun enfant ne soit exclu de ce moment de lecture. La seule règle de la bibliothèque de rue, c’est la paix sur la couverture étendue à terre, où les animateurs lisent avec les enfants. « On fait parfois un jeu ou un dessin tous ensemble pour regrouper tout le monde et mieux comprendre les tensions qu’il peut y avoir entre les familles. » Rencontrer les familles pauvres dans leur quotidien Chaque allié est différent et l’équipe se complète : « Eric joue un moment au ballon avec les ados et je discute de cuisine avec les mamans. » C’est ça aussi la bibliothèque de rue : rencontrer les familles démunies dans leur quotidien : colère contre un terrain dégoûtant, soucis de l’école et de l’avenir des enfants ; mais aussi joie d’une visite inattendue ou rêves de vacances. Refuser la misère avec ATD Quart Monde par cette bibliothèque de rue, c’est s’impliquer dans cette relation de confiance où l’on devient important les uns pour les autres : « Les enfants comptent sur nous chaque semaine et eux aussi, ils nous apportent beaucoup ». ATD Quart Monde souhaite continuer à rester présent sur le camp aussi longtemps qu’il y aura des familles et à accompagner celles qui sont les plus exclues dans leur lieu de vie. Notre engagement, c’est donc à la fois défendre l’accès de tous à la culture et au beau, à l’imagination en apportant la magie du livre et c’est aussi recevoir de l’autre. On croit en lui et en sa richesse humaine, quels que soient ses soucis quotidiens et la misère qui l’entoure. En France, il existe une cinquantaine de bibliothèques de rue animées par ATD Quart Monde. Elles sont toujours à la recherche d’alliés.

Le billet d’humeur de Maialen Berasategui, écrivain, essayiste et historienne

Début d’une petite série mêlant littérature, recherches et réflexion sur « Les enfants intellectuellement précoces ou à haut potentiel » … On ouvre avec la plus surdouée, la plus célèbre, la plus scolaire et la plus potentiellement respectueuse de l’autorité de l’époque actuelle : Hermione Granger la presqu’héroïne d’Harry Potter …

Nos partenaires

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page