Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
3h - 8h
Programmation musicale

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Liberté sur paroles / Liberté sur paroles # 11 janvier 2016

Liberté sur paroles

Liberté sur paroles # 11 janvier 2016

"Je suis le peuple" // avec Anna Roussillon (réalisatrice) et Farraj ; "Tentative d’évasion (fiscale)" // avec Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon (auteurs)
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Invités : Anna Roussillon, réalisatrice de "Je suis le peuple" et Ferraj, l’un des protagonistes ; et Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon pour leur livre "Tentative d’évasion (fiscale)"

Je suis le peuple

Anna Roussillon, réalisatrice du film "Je suis le peuple", qui sort mercredi 13 ainsi que Farraj, un paysan égyptien qui est le principal protagoniste de ce documentaire commencé par Anna Roussillon en 2009.

Alors qu’elle s’apprête à centrer son film sur la vie du petit peuple égyptien, celui d’un village non loin de Louxor, à 700 km au sud du Caire, en 2011 elle est rattrapée par la révolution qui éclate en Egypte et décide de la filmer loin de la place Tahrir, chez Farraj et les siens. Spectateurs de la chute du régime de Moubarak qu’ils suivent sur un vieux téléviseur, ces villageois sont aussi de vrais révolutionnaires. Anna Roussillon partage avec eux l’enthousiasme de ce vent de liberté, les espoirs de changement, et les doutes… loin de la capitale rien ne semble vraiment bouger.

Mis en scène à hauteur d’hommes, le film se construit comme un huis clos à ciel ouvert, dans un village entouré de champs, isolé du tourment qui agite le Caire. Farraj et les siens y expérimentent la démocratie.

Tentative d’évasion (fiscale)

Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon pour leur livre "Tentative d’évasion (fiscale)" (La Découverte). Pour écrire cet ouvrage, qui s’inscrit dans le droit fil de "La violence des riches" les deux sociologues et anciens directeurs de recherche se sont plongés dans le monde de l’évasion fiscale. Leur immersion au Luxembourg, en Suisse 
et à Bercy montre à quel point 
la fraude est devenue une pratique systémique et une arme de l’oligarchie pour asservir les peuples. Après une description presque drôle tant on frôle la démesure des techniques d’évasion fiscale et du confort matériel dont jouissent les grandes fortunes, les auteurs analysent les manipulations idéologiques que les oligarques ont construites pour s’octroyer le droit de faire main basse sur l’argent public. S’inspirant du marxisme, ils l’ont inversé : "Les tenants de l’oligarchie se sont transformés, dans l’idéologie dominante, en créateurs de richesses et ils ont transformé les ouvriers en coûts et en charges. Ils sont incroyablement sûrs qu’ils sont supérieurs à tout le monde. Au-delà de l’aspect technique de la fraude fiscale, il y a un processus de déshumanisation et d’exclusion des peuples"

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page