Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
8h - 10h
Liberté sur paroles

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Liberté sur paroles / Liberté sur paroles # 06 mars 2017

Liberté sur paroles

Liberté sur paroles # 06 mars 2017

La santé des migrants, une affaire de police ? /avec Dorothée Basset (La Cimade) // "L’armoire est pleine, le scandale des rapports enterrés de la République" /avec Roger Lenglet (co-auteur)
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

8 heures

Avec Dorothée Basset, chargée de la thématique santé/droits à la Cimade, on évoque le sort des étrangers malades. En effet, le ministère de la Santé vient de perdre tout droit de regard sur la procédure médicale qui permet à un étranger malade d’accéder à un titre de séjour pour soins. Ce sont désormais des médecins employés par le ministère de l’Intérieur qui rendront un avis médical…. La Cimade et d’autres associations pour qui le droit au séjour et la protection contre l’éloignement des personnes malades doivent rester un enjeu de santé publique, et non un enjeu de politique migratoire, interpellent le Premier Ministre, la ministre de la Santé et le ministre de l’Intérieur dans une lettre ouverte intitulée : LA SANTÉ DES MIGRANTS, UNE AFFAIRE DE POLICE ?

9 heures

Un grand entretien avec Roger Lenglet, co auteur avec Jean Luc Touly de "L’armoire est pleine, le scandale des rapports enterrés de la République", paru aux éditions First.

Que deviennent les rapports qui alertent le gouvernement sur les menaces et les dérives graves touchant les aspects essentiels de notre vie ? Ils atterrissent le plus souvent au fond de placards bien verrouillés. Que recèlent exactement les études que nos responsables politiques préféreraient parfois ne jamais avoir ouvert ? On y découvre, pêle-mêle, les menaces qui pèsent sur la santé de la population, la vulnérabilité de la France face aux nouvelles armes destructrices (bactériologiques, nano-technologiques) et aux stratégies terroristes, l’état réel de notre économie, les conséquences réelles du bouleversement climatique sur le territoire français, les frayeurs de la « Grande Muette », les dangers liés aux produits chimiques qui migrent des sols pollués vers les grandes nappes phréatiques alimentant les villes, les prévisions objectives sur la radicalisation des électeurs français pour la prochaine présidentielle, des révélations sur les écarts de nos personnalités politiques, ou sur la manière dont on pille nos aînés dans les maisons de retraite pour financer des réseaux politiques… Cette nouvelle enquête de Roger Lenglet et Jean-Luc Touly s’appuie sur des documents que les autorités auraient préféré tenir secrets, mais aussi sur des témoignages de responsables excédés par l’enterrement trop systématique des rapports dénonçant les faitsles plus graves.

Au fil des pages, le lecteur découvrira que notre démocratie a prévu de nombreuses institutions pour protéger l’intérêt général en pointant les dysfonctionnements et les dangers qui nous menacent. Mais il découvrira aussi comment les décideurs préfèrent se protéger eux-mêmes en perpétuant une tradition du secret et de la démarche à reculons qui, au prétexte des risques de « psychose collective », relègue au second plan l’intérêt des citoyens.

Nos partenaires

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page