Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
17h - 19h
Radio SPUTNIK

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Lusitania / LUSITANIA # 20 OCTOBRE 2018

Lusitania

LUSITANIA # 20 OCTOBRE 2018

LES CONTES CRUELS DE PAULA REGO
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

ÉMISSION SPÉCIALE PAULA REGO

présentée par Ana Roseira Rodrigues, Egidia Souto et Joëlle Nascimento

A l’occasion de l’exposition "Les contes cruels de Paula Rego" qui a ouvert ses portes le 17 octobre 2018 au Musée de l’Orangerie de Paris, l’émission Lusitania consacre son programme à Paula Rego, une des plus grandes artistes plasticiennes portugaises de notre temps.

Lusitania accueille en studio João Pinharanda, historien et critique d’art mais aussi attaché culturel auprès de l’Ambassade du Portugal à Paris.

Vous pourrez également découvrir l’interview de Cécile Debray, conservatrice et initiatrice de l’exposition mais aussi directrice du Musée de l’Orangerie.

Rogerio Puga, imminent professeur de l’université nouvelle de Lisbonne et grand spécialiste de l’artiste intervient également en direct du Portugal.

Informations pratiques sur l’exposition Les contes cruels de Paula Rego :

Exposition du 17 octobre 2018 au 14 janvier 2019

Musée de l’Orangerie

Jardin des Tuileries

Place de la Concorde

75001 PARIS

Jours et horaires d’ouverture

Ouvert de 9h à 18h

Dernier accès : 17h15

Fermé le mardi

> En savoir plus sur l’exposition

PRÉSENTATION DE PAULA REGO par Ana Roseira Rodrigues

Paula Rego, est née à Lisbonne le 26 janvier 1935, enfant d’une famille d’avant-garde, avec beaucoup de sensibilité pour les arts et critique du régime de Salazar. Elle a grandi sous le parfum de la mer de Ericeira et Estoril (côte maritime proche de Lisbonne) entourée de sa grand-mère et de sa tante. Beaucoup d’histoires et thématiques que l’on retrouve dans l’œuvre de l’artiste se tissent déjà à cette époque.

A 15 ans, son père lui a dit : « il est temps que tu partes ; ce pays n’est pas pour les femmes » et cela a dicté sa formation artistique qui s’est poursuivie à Londres. Paula rejoint la Slade School of Fine Art, école d’excellence, qu’elle a toujours vécue avec une difficulté intérieure. Cependant, Paula Rego assume que ces années lui ont donné des bases techniques et artistiques qui, tels un metronome ont marqué pour toujours son œuvre. Mais… la Slafe School fo fine art est aussi la scène de la rencontre pérenne entre Rego et son mari Victor Willing.

Paula poursuit ses études et sa voie de dessinatrice/peintre toujours liée à Vic, avec qui elle a eu 3 enfants. Sa première exposition « solo » au Portugal a eu lieu en 1965 à la sociedade portuguesa de Belas Artes. Un succès dans le monde des arts qui lui a donné d’une visibilité nationale. Par la même occasion, la fondation Calouste Gulbenkian est l’une des rares acheteuses de l’une de ses œuvres Manifesto (for a lost cause)… et cela été le début d’un soutien important et présent tout au long de la carrière de l’artiste.

Les histoires sont le fil rouge de son œuvre. Ce n’est pas par hasard si l’exposition dont nous parlons aujourd’hui s’intitule "Les contes cruels de Paula Rego", ni si le musée que lui est dédié au Portugal s’appelle Casa das Historias (maison des histoires) : Paula a dessiné à partir d’un article de journal qu’elle a lu sur l’empoisonnement des chiens à Barcelone (Stray dogs, dogs of barcelona), sur les hommes qu’elle a rencontré lors d’une nuit glaçante au Portugal (The firement of Alijo), ou encore la série de dessins (pastel) sur l’avortement, une série inspiré de son propre vécu mais qui surtout représenté un soutien explicite à la cause de la dépénalisation de l’avortement. Dans toutes ces histoires on retrouve beaucoup de fantômes, de peurs, de figures grotesques, de femmes et son destin… et aussi un message politique, une lecture sociétale qui dérange.

Anglophile depuis toujours, Paula réside à Londres depuis les années 1970, et elle est devenue une artiste majeure au Royaume-Uni, tout en restant méconnue en France. En 1988, année du décès de son mari Vic Willing, Paula Rego signe une expo à la prestigieuse galerie Serpentine à Londres. Em 1990, elle intègre le programme de la Associate Artist Scheme à la National Gallery, et en 1992 elle reçoit son premier titre académique honoris causa em Arte pela Winchester School of Art, Hampshire, RU. Elle en compte 9 et a plusieurs décorations nationales. Un musée lui est dédié (ainsi qu’e à Vic Willing) et ouvre ses portes en 2009 à Cascais, au Portugal Encore aujourd’hui, elle reste une artiste active dans son studio à Londres.

PROGRAMMATION MUSICALE

PJ Harvey - Horses in my dreams de l’album "Stories from the City, Stories from the Sea"

Filipe Damião - Ictus de l’album "Âmago"

AGENDA DES ÉVENTEMENTS

Du 18/10 au 24/11 - Exposition ORBITA - FILS SUR PAPIER de l’artiste Catarina Rosa à la galerie Eko Sato

24/10 - Concert Nina Papa au Studio de l’Ermitage

25/10 - Concert de Lisbonne Café+Teofilo Chantre au El Clan Destino

Retrouvez LUSITANIA sur sa page facebook

Nos partenaires

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page