Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
21h - 6h30
Décrochage antenne : programme musical

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Odyssées immigrées / Odyssées immigrées # 20 avril 2018

Odyssées immigrées

Odyssées immigrées # 20 avril 2018

Kurosawa, la voie avec Catherine Cadou
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Auteur de plus de 30 films maintes fois primés, Akira Kurosawa est un des grands maîtres du cinéma mondial. Il a ouvert la voie à de nombreux réalisateurs, tant par ses inventions formelles, ses audaces narratives que par la profondeur de ses réflexions. Jusqu’à la fin, cet immense artiste ne cessa d’expérimenter d’aller jusqu’au bout de ce que le cinéma pouvait lui offrir. Nourri de films muets et des grands films occidentaux depuis son enfance, Kurosawa a su brillamment opérer une synthèse entre deux façon de regarder et d’appréhender le monde. Et a inventé un langage cinématographique nouveau.

Davantage connu ici pour ses grandes fresques historiques telles les 7 Samouraïs, KAgemusha et Ran, sans oublier bien sûr Rashomon qui fit connaitre le cinéma japonais au monde occidentaux en remportant le Lion d’or à Venise en 1951, Kurosawa a en fait exploré tous les genres et ce dès ces débuts. L’éditeur WildeSide a eu l’ingénieuse idée de restaurer les premiers films du maître totalement inédits en France et de remasteriser l’ensemble de l’oeuvre réalisée entre 1943 et 1970 dans une magnifique collection intitulée ’Les années Toho" du nom du grand studio nippon.

Interprète et traductrice de Kurosawa à partir de 1980, Catherine Cadou a tenu à lui rendre hommage dans un documentaire, "Kurosawa, la voie", en intérogeant rien de moins que Scorsese, Bertolucci, Clint Eastwood ou encore Kiarostami et Miyazaki - pour les plus connus- sur ce que le maître leur a légué. Nous allons à notre manière lui retourner la question.

Nos partenaires

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page