Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
19h30 - 21h
Sonic Trip

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Odyssées immigrées / Odyssées immigrées # 17 septembre 2016

Odyssées immigrées

Odyssées immigrées # 17 septembre 2016

"Les Premiers temps" /avec Richard Price (auteur)
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Spécialiste des sociétés afro-américaines, Richard Price a été le premier anthropologue à avoir pensé une approche globale et comparative du phénomène du marronnage. Il appartient à cette nouvelle génération de chercheurs qui, dès le milieu des années 60, révolutionne la discipline : à la figure extérieure et surplombante de l’ethnologue, vite reparti après son étude de terrain, se substitue celle, plus ouverte, du chercheur vivant parmi ceux qu’il tente de comprendre, dont il apprend la langue et à qui il donne réellement la parole. Et surtout, c’est une nouvelle forme d’écriture ethnographique et historique qui s’invente.

De ce point de vue, son célèbre ouvrage "Les Premiers temps" publié dès 1983 aux Etats-Unis, en 1994 en France et récemment réédité par Vents d’ailleurs, fait figure d’exemple.

Consacré à l’histoire des Marrons du Surinam, ancienne colonie hollandaise du Nord Est de l’Amérique du Sud, Les Premiers temps est un des trois livres (avec ceux de Ronaldo sur les chasseurs de tête ilongot et de Sahlins sur les populations autochtones d’Hawaï) ayant contribué de manière décisive à montrer l’existence d’une pensée historique chez des peuples que l’on jugeait dépourvus d’histoire.

Richard Price a ainsi mis en lumière l’étonnante transmission orale d’événements ayant traversé trois siècles : l’histoire des premiers esclaves fugitifs du Suriname, fondateurs des différents clans constituant aujourd’hui le peuple saamaka. Depuis leur départ d’Afrique jusqu’à leur fuite des plantations et la longue guerre qu’ils ont mené contre les colons pour conquérir, grâce à l’imposition de traités de paix, leur droit définitif à la liberté, un siècle avant l’abolition officielle de l’esclavage.

Une mémoire extraordinaire que le chercheur a recueillie, au fil d’un long et patient travail d’entretiens avec les Saamaka, puis confronté aux archives écrites du XVIIIe siècle qui bien souvent, viennent les corroborer. Une recherche iconographique - peintures, gravures, dessins, plans - enrichit ce tableau passionnant du temps de l’esclavage.

Pour les Saamaka du Suriname, "Les Premiers temps" et le savoir qu’il a contribué à péréniser, constituent le socle de leur identité collective et de leur individualité. Récemment traduit en langue saamaka, l’ouvrage revêt une importance considérable pour les anciens comme pour les générations futures : l’assurance qu’en dépit des grands bouleversement de la globalisation, cette précieuse connaissance, dont les répercutions politiques et territoriales sont essentielles, continuera à traverser les siècles. Grâce au livre de Richard Price, elle restera cette source inépuisable de courage et de fierté, nécessaire aux combats d’hier comme à ceux de demain.

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page