Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
21h - 6h30
Décrochage antenne : programme musical

Accueil du site / Programmes / Les émissions / On the Road Country Music / On the Road Country Music # 23 septembre 2015

On the Road Country Music

On the Road Country Music # 23 septembre 2015

Jeu DON HENLEY et nouveautés
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Jeu DON HENLEY Gagnez 2 CDs "Cass County". Sortie le 25 septembre.

Envoyez un courriel à ontheroad.countrymusic@yahoo.fr en tapant "DON HENLEY" dans l’objet.

Premier arrivé, premier gagnant. L’heure déterminera les gagnants. Merci


DON HENLEY : histoire d’un album.

DON HENLEY "Cass County" Capitol

C’est en septembre 2010 que la première info très sérieuse d’un nouvel opus solo de Don Henley me parvient. Don Henley évoquait pour la première fois à cette période les sessions de studio de cet album country en citant l’un de ses meilleurs amis, Stan Lynch (le batteur des Heartbreakers, groupe de Tom Petty) à la plume et à la co-production, et en précisant qu’il y aurait des reprises et des titres originaux, ainsi que des invités prestigieux venant de Nashville. Sans être confirmés, Ronnie Dunn et Alison Krauss étaient déjà pressentis pour y apparaitre. La suite des événements va s’avérer passionnante car l’album est une vraie pépite. Don Henley est la voix d’"Hotel California" et globalement le chanteur et batteur des Eagles, et porte la casquette de producteur. Ce nouveau CD solo est le cinquième de sa carrière, sachant que le précédent est "Inside job" en 2000. Don Henley avait eu un hit avec "The boys of sommer", un titre utilisé à l’origine comme démo par Mike Campbell, le guitariste de Tom Petty, et ses liens avec Nashville ne date pas d’hier puisqu’en 93 sortait "Common Thread" l’hommage aux Eagles par des stars de Music City (l’autre nom de Nashville) telles que Alan Jackson, Tanya Tucker, Vince Gill, Clint Black, Brooks & Dunn et Travis Tritt. Il a d’ailleurs collaboré à l’album de Brad Paisley "This is country music" qui sort en 2011. C’est réellement en janvier 2011 que Don Henley et Stan Lynch se retrouvent à Nashville pour la réalisation et la production de "Cass County" qui sort ce 25 septembre 2015 en plusieurs packages mais 12 et 16 titres pour l’audio.

Capitol a choisi la semaine du CMA Music Festival 2015, à Nashville, le jeudi 6 juin pour organiser une séance d’écoute chez Ruby, sur Wedgewood Avenue vers West End, un endroit intimiste près de Music Row, le quartier des labels et studios, ou Don Henley a donné quelques informations et joué huit titres de l’album pour la presse. Juste avant, il réalisait un EPK (Electronic Press Kit) pour la promo. Don est né à Gilmer et a grandi à Linden dans le Comté de Cass, et si le nom de l’artiste est associé à la Californie par l’origine des Eagles, lui est donc Texan. "Cass County" a été enregistré principalement à Nashville, mais aussi à Dallas ou vit Don Henley, et à Los Angeles, et cet album a nécessité cinq ans de travail. En fait, Don est revenu habiter au Texas il y a vingt et un an. Le CD est en fait annoncé depuis près d’un an et demi, mais à cette mi-juin, la date de sortie n’était pas encore dévoilée. L’excellente surprise est la présence de pedal steel, et la liste des artistes invités est impressionnante avec Dolly Parton, Mick Jagger, Merle Haggard, Lucinda Williams, The Louvin Brothers, Trisha Yearwood, Martina McBride, Ashley Monroe, Vince Gill, Miranda Lambert, Lee Ann Womack, Michelle Branch, Jamey Johnson, Molly Felder (aucun lien avec Don Felder), le steel guitariste Milo Dearing, Martie McGuire et Emily Robison (deux ex-Dixie Chicks qui ont formé le duo Court Yard Hounds) et Tift Merritt. Onze titres sont signés Don Henley et Stan Lynch, et il y a des reprises : "Bramble Rose" de Tift Merritt ou figurent Miranda Lambert et Mick Jagger, et "Nashville Cats" de John Sebastian, qui fut un hit en 66 pour le Lovin’ Spoonful, sans oublier l’hommage à Buck Owens pour lequel Vince Gill prend la place vocale de Don Rich.

La setlist du showcase débute par “Bramble Rose” dont la version CD ajoute une mandoline et la presence de Mick Jagger et Miranda Lambert. Puis “The Cost of Living” rassemble Don Henley et Merle Haggard, suivie de “Take a Picture of This”. L’énergique “That Old Flame” avec Martina McBride, et “Words Can Break Your Heart” avec les harmonies vocales de Trisha Yearwood sur l’album. Les Louvin Brothers prêtent leur “When I Stop Dreaming” à Don et à Dolly Parton sur la version Deluxe du CD, et le titre est attribué gratuitement à chaque pré-achat de l’album standard. "Dolly Parton a fait sa version en deux ou trois prises, et elle a une voix si unique" déclare Don Henley. "When I stop dreaming" fut aussi chantée en duo par Emmylou Harris et Dolly Parton, ainsi que Glen Campbell et Leslie Satcher. La version Deluxe du CD propose aussi "Brand new Tennessee Waltz" de Jesse Winchester et "Too far gone" de Billy Sherrill. Notons que Dolly Parton et Porter Wagoner chantaient ce titre lorsqu’ils étaient partenaires sur scène. Don Henley clôture ce set acoustique avec deux titres ; “Praying for Rain” dont la version publique réuni Vince Gill, Alison Krauss, Ashley Monroe et Trisha Yearwood, et “Train in the Distance” teinté très roots avec l’appui vocal de Lucinda Williams. Don Henley déclare ne pas avoir voulu faire un album country, mais un album qui correspond à l’évolution de son parcours et à son feeling du moment. Il cite aussi un titre de Mark Knopfler "Everybody pays" lorsqu’il explique le processus de travail, et à ce sujet, il énonce plusieurs phrases des chansons de l’album pour illustrer ses réponses. Don prévoit une tournée pour la promotion de "Cass County" qui sort chez Capitol Los Angeles, et non Nashville. Je connais son attachée de presse depuis longtemps, et l’explication est que le CD dépend de Capitol Los Angeles, et les singles country verront leur promotion à partir de Nashville par une compagnie appartenant à EMI Music Group. Le chanteur a aussi l’intention de continuer à travailler à Nashville. Don Henley a écrit plusieurs titres de ce CD au premier étage du vieux Jack’s Track studio à Music Row, un lieu racheté par Garth Brooks qui l’a appelé Allentown en hommage à son producteur Allen Reynolds, et tous les artistes qui sont sur cet album, ou dont le répertoire a été utilisé, sont des artistes qu’il respecte musicalement. Don travaillait sur l’album entre chaque tournée des Eagles. Hormis les Louvin Brothers, il a un profond respect pour le parolier et producteur Billy Sherrill qui a écrit "Too far gone" avec ici Alison Krauss et Jamey Johnson aux harmonies vocales. Sur "No, thank you", Don est accompagné par Vince Gill aux harmonies et à la guitare. L’album débute par "Bramble Rose", la reprise de Tift Merritt, avec Miranda Lambert sur le second verset et Mick Jagger sur le troisième ainsi qu’à l’harmonica. Don ajoute qu’il aime cette chanson depuis qu’il l’a entendue la version originale par Tift Merritt au début des années 2000. Il est évident que la chanteuse va bénéficier d’une popularité, et elle la mérite. Il chante avec Merle Haggard sur "The cost of loving". Don Henley fut présent dans les classement country il y a longtemps, et c’est un euphémisme, avant l’arrivée des Eagles avec le groupe Shiloh et le titre "Calling me" et il était produit par Kenny Rogers. Je reviens sur la référence à Tift Merritt car c’est pour moi une très bonne surprise et une chanteuse qui représente l’alternative country de Los Angeles. Et pour l’avoir rencontré de nombreuses fois, ses albums sont superbes et elle mérite d’être bien plus connue. En ce qui concerne Martie McGuire et Emily Robison, deux ex-Dixie Chicks, rien d’étonnant à les retrouver ici car Don Henley a déjà tourné avec elles lors d’ une récente tournée estivale qui rassemblait les Eagles, Keith Urban et les Dixie Chicks pour quelques dates aux US avec le souhait de relancer leur carrière sur le continent. Je note la présence de Molly Felder, une chanteuse texane faisant partie d’un duo, Swan Dive, basé à nashville, mais n’ayant aucun lien avec Don Felder. En ce qui concerne Milo Dearing, c’est un joueur de pedal steel guitar, fiddle, dobro, mandoline et guitare. Il habite Dallas et a déjà accompagné LeAnn Rimes et Jack Ingram entre autre. Ce 5 août était l’épisode suivant de cette aventure et le rendez-vous est à Los Angeles aux studios East West ou 400 employés de Capitol Records et des médias sont réunis autour de Don Henley. C’est la même salle ou Brian Wilson enregistra "Pets sounds", et quelques mètres plus loin se trouve le studio ou Frank Sinatra travaillait. Les versions standard et Deluxe du CD proposent respectivement 12 et 16 titres, et la version Super Deluxe inclu un livret de 50 pages. Le support vinyl est bien sûr aussi au rendez-vous. De surcroit, il y a une version UK/Europe, et une version japonaise pour le 9 octobre. Don Henley était sur la scène d’Austin City Limits ce 1er septembre, et la diffusion du show est prévue le 24 octobre. Une tournée de 15 dates est prévue en octobre et novembre avec un passage au Ryman Auditorium le 18 octobre. Dans l’intervalle, il sera à New-York le 20 septembre pour "Don Henley in conversation with Billy Joel". C’est la chanteuse folk Shawn Colvin qui fera sa première partie, ce qui correspond bien au souhait de Don Henley de ne pas être étiqueté. En pré-écoute, l’album est excellent !!! … et la première vidéo, pour "Take a picture of this", est disponible depuis ce 3 septembre.

Tous les événements à partir du 4 septembre feront l’objet d’un second article ici, mais dans l’intervalle, je peux d’ores et déjà vous dire que les magasins Target, non présents chez nous, vont proposer une version exclusive et améliorée de deux titres de l’album "Cass County". "It don’t matter to the sun" avec Stevie Nicks (la voix de Fleetwood Mac) et "Here come those tears again" avec Alison Krauss. J’ai tous les crédits depuis quelques temps, et ceux-ci indiquent que l’album a été enregistré principalement dans 4 studios de Nashville : Allentown, Sound Emporium, House of Blues et Blackbird Studios, et deux autres studios basés à Dallas. Côté instruments country : mandoline, pedal steel, lap steel, fiddle, banjo, dobro, … et harmonica (Mick Jagger). Les musiciens country : Aaron Kelley, Milo Deering, Jim Hoke, Vince Gill, Jerry Douglas, Russ Pahl, Bryan Sutton, Stuart Duncan, Dan Dugmore, Marty McGuire, Emily Robison, Rob Ickes, … et bien d’autres dont Stan Lynch (Tom Petty) qui co-produit l’album. A noter la présence de Timothy B. Schmit pour l’écriture de "Waiting tables".

Texte : Jean Agostini

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page