Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
21h - 6h30
Décrochage antenne : programme musical

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Version originale / Version originale # 13 février 2016

Version originale

Version originale # 13 février 2016

"Esclavage et réparations"//avec Georges-Louis Tin (auteur)
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Rediffusion

Invité : Georges-Louis Tin, auteur de "Esclavage et réparations" (Stock, 2013)

Présentation de l’ouvrage en quatrième de couverture : Qu’ est-ce que la réparation ? C’ est le fondement de toute justice. Quand un tort est commis, il doit être réparé. Si l’ on reconnaît que la traite négrière fut un crime, alors il faut qu’ il y ait réparation. Si l’ on refuse la réparation, c’ est qu’ on remet en cause le caractère criminel du fait.

Les esclaves et leurs descendants n’ ont cessé de plaider en ce sens : ils se sont battus pour obtenir, selon les cas, des dommages et intérêts, des aides au retour en Afrique, des lopins de terre, des retraites, des bourses d’ études, des actions mémorielles, culturelles ou symboliques.

De Condorcet à Desmond Tutu, en passant par Lincoln, Martin Luther King, Malcolm X, Frantz Fanon ou Aimé Césaire, tous ont plaidé en faveur des réparations. La loi Taubira elle-même prévoyait des réparations, mais l’ article fut écarté en commission des lois. En 2012, le gouvernement français s’ est engagé à mettre en place une politique de réparation. Va-t-il tenir parole, ou va-t-il plutôt chercher à protéger les intérêts des négriers et de leurs héritiers ?

À la lumière de cet ouvrage fort et dérangeant, la question des réparations apparaît pour ce qu’ elle est : un enjeu grave, qui nous oblige à repenser à nouveaux frais l’histoire de France en particulier et les rapports Nord-Sud en général…

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page