Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
8h - 10h
Programmation musicale

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Vive le cinéma ! / Vive le cinéma ! # 12 octobre 2015

Vive le cinéma !

Vive le cinéma ! # 12 octobre 2015

Festival des cinémas différents // avec Frédéric Tachou ; Julien Féret (AMA productions)
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Le festival des cinémas différents

Invité : Frédéric Tachou, directeur du Festival des cinémas différents et expérimentaux de Paris, nous parle de la programmation de la 17e édition de ce festival exclusivement consacré – comme son nom l’indique - au cinéma différent, expérimental, d’avant-garde et aux films d’artistes français et étrangers.

Depuis le 7 octobre, le Festival a déjà sillonné différents lieux parisiens, en déclinant le thème Fiction/Déviation dans une série de séances - notons, entre autres, la soirée d’ouverture au Centre Pompidou, où été proposé, devant une salle pleine, un film rare de 1929, "Histoire de détective" du cinéaste belge Charles Dekeukeleire… ou encore la séance au Luminor, où les spectateurs ont pu redécouvrir un beau film rebelle de 1971 : "La Fin des Pyrénées" de Jean-Pierre Lajournade.

À partir du 13 et jusqu’au 18 octobre, le festival s’installe aux Voûtes, derrière la Bibliothèque François Mitterrand, dans le 13e arrondissement, pour y présenter huit programmes compétitifs, tout en continuant sa série de séances focus sur le thème Fiction/Déviation.

Festival des cinémas différents et expérimentaux : Les Voûtes, 19 rue des Frigos Paris 13e Site du festival

AMA Productions

En deuxième partie de "Vive le cinéma », orevo reçoit Julien Féret, directeur d’AMA Productions et producteur du moyen métrage "Punk à Chien", une fiction de 36 minutes de Rémi Mazet réalisée en 2014, qui sera présentée au LOUXOR le samedi 17 octobre à 19h15 en avant-première. C’est l’histoire de Joey, 18 ans, et de sa chienne Hyonas qui sillonnent la France en parfaite symbiose jusqu’à ce que Hyonas se fasse mordre par un animal dans la forêt. (Sur une musique originale de Yan Jankielewicz) Comment peut-on trouver des financements avec un tel sujet et qu’est-ce que vous défendez à travers ce film sont les questions posées à ce jeune producteur nominé aux oscars cette année pour "La Lampe au beure de Yak", un court métrage, tourné au Tibet avec le réalisateur Hu wei, qui évoquait avec beaucoup de poésie la gentrification du monde, par le prisme de la photographie, notamment du portrait de famille.

Site d’AMA Productions

L’agenda

- Cycle Cinémas Libertaires # Bibliothèque du cinéma François Truffaut
- Expo Martin Scorsese à la Cinémathèque Française
- Dernière ligne droite pour s’inscrire aux rencontres Paris Berlin Madrid

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page