Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

-->

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin / Emission du 13 février 2013

Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin

Emission du 13 février 2013

Collidram, émission 3 ; Dominique Maes (auteur-illustrateur)
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Au programme : Mon frère, ma princesse, de Catherine Zambon, lu, présenté, critiqué par les collégiens participant au prix Collidram 2013 ; entretien avec Dominique Maes, autour de Bleu de toi, application numérique.

Collidram

Pour la troisième émission de la saison de Collidram, le prix de littérature dramatique décerné par les collégiens organisé par Postures, ce sont des élèves de troisième, au collège Jean Macé à Fontenay sous Bois, et en cinquième au collège Paul Eluard, à Chatillon, qui présentent, lisent et critiquent Mon frère, ma princesse, de Catherine Zambon (Ecole des loisirs, Théâtre, 2012).

C’est en début d’émission.

Applications numériques

Depuis ses premiers albums parus au début des années 80, Dominique Maes a publié pas loin de 80 livres pour enfants, dont il écrit parfois, souvent même, le récit ou bien illustre les histoires ou les textes des autres, Colette Hellings, Carl Norac, François David, pour en citer quelques-uns, Ils sont édités pour beaucoup par Pastel, la branche belge de l’école des loisirs, mais pas seulement. Malabar et Cramoisi, la série des Tof, celle de Cramique, par exemple, sont quelques-uns de ses albums publiés au fil des années. Des histoires toujours à hauteur d’enfance, dans lesquelles l’inattendu fait parfois irruption, comme pour mieux jouer avec l’imaginaire des enfants. Dans ses images foisonnantes, pour lesquelles il varie les techniques mais semble privilégier les crayons de couleur, ses personnages peuvent prendre de drôles de bouilles, oreilles pointures, gros yeux ronds, quand ils ne sont pas carrément des petits diablotins. L’incongru y trouve lui aussi souvent sa place, invitant le lecteur à fouiller des yeux pour mieux s’amuser des trouvailles de l’illustrateur. Dominique Maes possède plus d’une flèche à son arc – il illustre ou a illustré pour la presse et pour la télévision, il écrit pour les adultes, a été éditeur, enseigne l’illustration, joue de la clarinette dans un groupe de musiciens, et j’en oublie certainement. Pas étonnant donc que son intérêt se soit porté vers la tablette numérique, qui permet de nouvelles expériences créatives. Bleu de toi, son album numérique, paru en décembre dernier pour l’iPad et l’iPhone chez Cotcotcot apps, est un livre d’images interactif. Livre d’images, parce que c’est avant tout une histoire, ou plutôt un poème d’amour que l’auteur a créé pour les enfants tout en pensant aux parents qu’ils le partageront avec eux, comme il l’indique dans sa préface. L’histoire ? Tous les cadeaux que l’auteur a imaginés pour exprimer son amour à son enfant : des fleurs, des oiseaux, des petites bêtes, des plus grosses, des livres, un voyage en bateau, etc. Mais peut-être le plus beau cadeau sera-t-il le plus simple. Les illustrations, quasi plein écran, sont toutes réalisées au bic ou à l’encre bleu, au trait ou hachures serrées, comme des gravures. Cette monochromie leur confère beaucoup de poésie, et contraste fortement avec ce que l’on voit habituellement sur les écrans. On retrouve dans ses images tous les personnages singuliers de Dominique Maes, à commencer par le narrateur avec sa tête en forme de cœur. Mais si les pages et l’histoire semblent, au premier abord, se dérouler de façon classique, comme dans un livre, elles recèlent bien sûr de nombreuses surprises, très ingénieuses et qui ne se donnent pas toutes à voir tout de suite. Des images qui apparaissent, des fleurs à colorier, la lune ou des objets qui surgissent de boites entrouvertes, mais aussi des histoires à écrire soi-même, des débuts de contes à lire dans la bibliothèque, des vidéos nichées au creux de l’arbre et un secret à découvrir au fond de la mer, après avoir trouvé le code secret ce que, je l’avoue, je n’ai pas encore réussi à faire. Mais encore plus étonnant, c’est ce passionnant travail sur la page, laquelle ne se limite pas à l’espace de l’écran mais se prolonge, à droite, à gauche, en haut ou en bas, offrant ainsi au lecteur des panoramiques grandioses. Le texte, qui s’affiche sous l’image, peut être écouté, dit par Dominique Maes lui-même, sans oublier la superbe mise en musique, composée et interprétée à la clarinette basse, par Dominique Maes, également. Cette application Bleu de toi est éditée par Cot-Cot-Cot Apps, une jeune maison d’édition numérique créée par Odile Flament, dont c’est la quatrième publication. Une application à lire avec les enfants dès 4 ou 5 ans, disponible sur l’App Store, à 4,59 euros. Dominique Maes vit et travaille à Bruxelles, c’était donc bien difficile pour lui de venir sur Paris nous la présenter. Aussi c’est depuis Bruxelles, et plus précisément depuis le bureau de Cot-Cot-Cot Apps, que nous allons avoir le plaisir de l’entendre. C’est à 50 minutes

Lecture

Lionel Chenail lit un extrait de La Gouvernante, de Stefan Zweig, paru dans le recueil de nouvelles Destruction d’un coeur. C’est 5 minutes avant la fin.

Informations

C’est à 40 minutes

Du 13 au 26 février, la vingt-troisième édition du Festival ciné junior, à l’initiative du Conseil général du Val de Marne dans plus de 15 villes du département propose pas moins de 300 séances, une centaine de films, le tout organisé par l’association Cinéma public qui entend défendre et promouvoir un service public de qualité en matière de cinéma, et organise en autres le dispositif Collège au cinéma. Au programme du festival Ciné junior, la compétition internationale de longs-métrages, avec 8 films inédits venus des quatre coins du monde, la compétition des courts métrages d’animation pour les 3-6 ans, un programme pour les 7-10 ans, et un autre pour les plus de 11 ans, avec pour certains des films et pour certaines séances, la présence des réalisateurs, par exemple Julie Rembauville et Nicolas Bianco-Levrin. A côté des films en compétition, le festival propose chaque année une programmation autour d’une thématique, cette année, ce sont les monstres La belle et la bête de Jean Cocteau, 1946, Elephant Man de Lynch, Freaks de Tod Browning, Les gremlins, Wallace et Gromit, ou même Barbapapa, Max et les maximonstres, mais aussi des films moins connus, un programme d’animation pour les plus petits. Et ce n’est pas fini, on ne pourra pas tout citer, mais à découvrir néanmoins, le ciné concert consacré à l’illustrateur américain Eric Carle, l’auteur de La petite chenille qui faisait des trous, 5 films d’animation issus de ses albums, accompagnés en musique par le chanteur et contrebassiste Pascal Perroteau. C’est une co production Ciné junior et Festival des images. Ce sera ce samedi à 16 heures au théatre cinéma Paul Eluard de Choisy le Roi. On ajoutera que le Festival ciné junior, ce sont aussi des séances scolaires, pour lesquelles l’équipe concocte un accompagnement pédagogique très précieux ; elle organise aussi des rencontres avec les réalisateurs, des ateliers pratiques et permet à des classes de participer au jury pour les films en compétition avec un accompagnement tout particulier.

Festicanailles est un festival créé par L’Art est dans l’Air, visant à sensibiliser les tout-petits aux différentes disciplines artistiques et à leur permettre d’explorer le monde de la création, à Aubervilliers, La Courneuve et Saint-Denis. La deuxième édition se déroule du 19 au 23 février, avec un programmation de cinéma d’animation, concerts, spectacles et ateliers. Spectacles de la compagnie Ouragane, pour danseuse et marionnette, de la compagnie Dans ses pieds, pour danseuse de claquettes, et de la compagnie Les Anges mi-chus, théâtre d’objets, de la compagnie Arpa pour un gouter boum le samedi 23 février à Aubervilliers. Quant au chanteur Pascal Parisot, il donnera son concert Les pieds dans le plat, le vendredi 22, également à Aubervilliers, mais un vendredi ce sera plutôt pour les scolaires.

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page