Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
21h - 6h30
Décrochage antenne : programme musical

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin / Ecoute ! Il y a un éléphant… # 26 juin 2013

Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin

Ecoute ! Il y a un éléphant… # 26 juin 2013

Marie Moinard (ed. Des ronds dans l’O) ; Gabriel Lucas (La mare aux mots) ; Anne Clerc
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

Au programme : Une maison d’édition engagée, avec l’éditrice Marie Moinard (Des ronds dans l’O) ; La mare aux mots, un blog sur les livres pour enfants plein de ressources, avec son rédacteur en chef Gabriel Lucas ; et des livres pour les ados avec Anne Clerc

Un album sur l’homoparentalité

C’est en début d’émission

En cette période de montée exacerbée des intolérances, il semble bien que la censure sous sa forme la plus banale, la plus violente se manifeste de tous côtés. En témoigne l’acte de vandalisme dont a été victime ce week-end, l’exposition Les couples imaginaires, d’Olivier Ciappa, une exposition de photos de personnalités qui ont accepté de mettre leur image au service de la défense de l’égalité des droits en formant des couples imaginaires. Photos lacérées, ou même volées par des homophobes extrêmes. Censure également, anonyme et tout aussi violente, dans les rayons pour enfants des librairies où on a retrouvé des livres déchirés quand ils n’avaient pas simplement disparu des tables de présentation. Les bouquins ? Un album intitulé Mes deux papas. Pas besoin de vous faire un dessin, vous aurez déjà compris qu’évoquer l’homoparentalité dans un livre pour enfants en dérange plus d’un qui voudrait certainement ne donner aux enfants que des histoires au pays des bisounours. Et pourtant, Mes deux papas, écrit par Juliette Parachini-Deny et illustré par Marjorie Béal, aux éditions Des ronds dans l’Ohttp://www.desrondsdanslo.com/, évoque avec finesse et tact, une situation que vivent ou rencontrent nombre d’enfants aujourd’hui. : celle d’une petite fille qui découvre à l’école et à travers les yeux de ses camarades, que sa famille est atypique. Comme cet album s’adresse aux tout-petits, c’est par le biais de l’anthropomorphisme, c’est-à-dire des personnages animaux et non pas humains, ce qui permet de prendre de la distance, c’’est par ce biais donc qu’est mise en scène l’histoire de ce couple d’hommes – ici des oiseaux. Ils trouvent un jour un œuf abandonné, le couvent et bientôt Lilou apparaît, élevée avec bonheur par ses deux pères, jusqu’à son premier jour d’école, où ses petits camarades ont tôt fait de lui faire comprendre que cette situation n’est pas ordinaire. A ses pères donc de la rassurer et de lui assurer que les familles ne sont pas toutes pareilles. Pas d’explications superflues, mais un texte simple, comme le sont d’ailleurs les illustrations, dessinées d’un trait noir, plein de rondeur, et à peine relevé de quelques couleurs. Et comme ce n’est pas facile de distinguer un oiseau mâle de la femelle, les deux oiseaux ont tous les deux un petit chapeau sur le crâne. Alors qu’autour d’eux, les adultes s’affrontent avec véhémence sur ce qu’on croyait pourtant acquis depuis un moment, il est salutaire que les enfants puissent rencontrer des livres qui leur permettent de poser des mots et d’entamer le dialogue sur des situations bien réelles. Mes deux papas est l’un des rares albums à le permettre, aussi ce matin, nous sommes ravis d’accueillir Marie Moinard, éditrice des éditions Des ronds dans l’O.

Les livres pour enfants sur la toile

C’est à 25 minutes

Lundi, des albums à la chute inattendue./ Mardi, on parlera de soleil et de vacances d’été ! (on en veut !) / Mercredi, on recevra un auteur pour une interview passionnante (il y aura un magnifique album à gagner) et on reviendra sur un album dont on a pas mal entendu parler ces derniers temps avec son auteur et son illustrateur. / Jeudi, on épiera la vie des gens. / Vendredi, on parlera ségrégation raciale. / Samedi, une première rubrique jeux pour cet été. / Dimanche, on continuera les loisirs créatifs pour occuper les vacances avec ce coup-ci des autocollants !

Tel est le programme de cette semaine sur le blog [La Mare aux mots->http://lamareauxmots.com/blog/], dont le joli sous-titre, Livres pour enfants et autres conseils culturels pour parents et éternels enfants, est déjà lui aussi tout un programme. Tous les jours, une chronique sur un, deux ou plusieurs livres jeunesse, autour d’un thème commun, le plus souvent des albums mais pas seulement, il y a aussi les romans, présentés avec enthousiasme, passion, humour mais aussi précision par Gabriel Lucas, créateur et rédacteur en chef du blog, et secondé par Marianne. Au fil des semaines et des mois, depuis 2011, cela fait une sacrée bibliothèque où aller puiser conseils et références, portraits d’auteurs et illustrateurs, informations sur l’édition et surtout découvrir au jour le jour l’actualité éditoriale dans toute sa diversité, guidés par Gabriel Lucas dont le ton, direct et chaleureux, en fait toute la saveur. Parce que c’est le propre des blogs que de pouvoir y glisser un peu ou beaucoup de soi, Gabriel Lucas n’hésite pas non plus à faire écho de ses lectures en famille ou des émotions fortes que lui a procurées la lecture d’un livre. Un blog personnel ET professionnel, ou on pourrait dire un blog professionnel ET amateur, où la passion et l’envie de partager l’emportent avant tout, puisqu’il n’est pas question pour lui de rémunération, d’ailleurs guère possible sans publicité, ce à quoi se refuse Gabriel, et c’est tant mieux. Une façon de voir les choses que nous partageons évidemment avec lui dans cette émission. Parmi les nombreux blogs consacrés aux livres pour enfants qui poussent comme des champignons sur la toile,[ La Mare aux mots->http://lamareauxmots.com/blog/] se démarque par sa volonté de privilégier des livres qui osent parler sans détour et sans tabou aux enfants, en particulier sur le sexisme ; par ses chroniques qui, sans entrer dans des analyses trop fouillées, apportent néanmoins un point de vue précis et personnel tout en invitant à faire quelques pas de plus grâce à de nombreux liens, dans le site ou sur la toile : par les éléments informatifs sur les livres toujours clairement indiqué Mais aussi parce qu’il invite non seulement les lecteurs à donner leur avis, c’est plutôt courant sur les blogs, mais aussi à discuter des livres, de lecture, de découvertes, à travers un forum animé également par Gabriel, forum qui est d’ailleurs à l’origine du blog. Joliment illustré par Claire Gaudriot, La mare aux mots est un site, un blog où il fait bon flâner, et je suis loin, très loin d’être la seule à m’y promener, en témoigne le nombre important de personnes à suivre son actualité sur les réseaux sociaux. Alors ce matin, nous vous invitions à y flâner à votre tour, accompagné par Gabriel Lucas, critique, conseiller pour parents et éternels enfants, rédacteur en chef de [La mare aux mots.->http://lamareauxmots.com/blog/]

Nous avions demandé à Gabriel Lucas de présenter quelques livres ou jeux qui lui tiennent à coeur. Voici ceux qu’il a présentés :

  • Léontine, princesse en salopette, texte de Séverine Vida,l illustré par Soufie, éditions Les p’tits bérets. Présentation sur La Mare aux mots.
  • 5h22, texte de Séverine Vidal, illustré par Estelle Billon Spagnol, éditions Frimousse. Présentation sur le site de La mare aux mots
  • Les soeurs Tss, d’Estelle Billon Spagnol, éditions Auzou. Présentation sur La mare aux mots.
  • Quand on sera grand, texte de Sandrine Beau, illustré par Nicolas Gouny, éditions Les p’tits bérets.

mais aussi :- le magazine Cram Cram. Voir le site

  • et les jeux MITIK : Chat alors !, Le petit Marco et Wokabi

Des livres pour les ados

C’est à 60 minutes

Dorénavant, chaque mois, Anne Clerc, spécialiste de littérature de jeunesse, présente quatre romans pour adolescents.

Romans adolescents et cinéma font bon ménage. On évoque souvent les adaptations des best-sellers de la littérature jeunesse de ces dix dernières années : Harry Potter, Twilight ou Hunger Games, etc. Les éditeurs eux-mêmes flirtent avec les techniques marketings du cinéma en proposant des « bandes annonces » (ou trailers) pour certains des titres à leurs catalogues. Mais l’influence du cinéma sur les auteurs s’adressant aux jeunes lecteurs est plus rarement abordée, alors que le 7ème art s’invite en littérature jeunesse inspirant les auteurs vers de nouvelles formes d’écriture, à la lisière du roman graphique. L’image y a toute sa place, participant de la structure narrative, qu’il s’agisse d’illustrations ou de photographies. A une époque où les jeunes sont de grands consommateurs de films, de jeux vidéo, de séries TV et d’images glanées sur Internet, le roman lui aussi se métamorphose. Les quatre romans présentés aujourd’hui :

  • Quelques minutes après minuit de Patrick Ness, Galiimard, 2012 Pour voir et écouterle trailer qui présente le roman,
  • Black Out de Brian Selznick, Bayard, 2012
  • Miss Pérégrine et les enfants particuliers de Ranson Riggs, Bayard éditions, 2012.
  • L’Étrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman, Albin Michel jeunesse, collection Wiz, 2009

Lecture

Lionel Chenail lit un extrait d’un roman sur le thème de l’enfance : Rideau, Ludovic Zékian, Phébus.

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page