Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
22h30 - 23h59
Audiometric

Accueil du site / Programmes / Les émissions / Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin / Ecoute ! Il y a un éléphant… # 03 décembre 2014

Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin

Ecoute ! Il y a un éléphant… # 03 décembre 2014

Avec Catherine Vincent (conte musical) ; Sandra Poirot-Cherif (auteure-illustratrice) ; Anne Torrent (Festival Tout’Ouïe)
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

avec Catherine Vincent, pour leur "Hansel et Gretel", un conte musical étonnant ; Sandra Poirot-Cherif pour son délicat "Madame Cerise et le trésor des pies voleuses" (Rue du monde) ; Anne Torrent, des JMF, pour la seconde édition du festival musiques et chansons "Tout’Ouïe", à la Ferme du Buisson ; Lionel Chenail pour sa lecture

Contes musicaux

Interview de Catherine Estrade et Vincent Commaret, c’est au début

Catherine Estrade et Vincent Commaret, alias le duo Catherine Vincent, est certes un duo de musiciens et de chanteurs, à l’univers mâtiné de pop et folk, mais ce sont aussi et surtout d’étonnants raconteurs d’histoires, des conteurs plutôt. Avec eux, les histoires, celles qu’ils inventent ou les contes traditionnels qu’ils réinterprètent, prennent une dimension singulière et profonde, entre récit et chansons, texte dit et chanté, entre tonalité légère et une théâtralité qui fait frissonner de plaisir. Ainsi, cette réécriture de Hansel et Gretel, dont nous venons d’entendre le tout début, reste-t-elle au plus près de la version du conte des frères Grimm tout en s’en affranchissant pour donner une sacrée personnalité à ses protagonistes et les rendre étonnamment proches de l’auditeur. Autant par le texte, les paroles, la musique et les arrangements musicaux que par les voix qui jouent de leurs inflexions comme pour mieux l’embarquer et l’accompagner au cœur de la forêt profonde, sur les pas des deux enfants abandonnés par leurs parents. Hansel et Gretel par Catherine Vincent, c’est un spectacle et c’est un CD. Paru d’abord en 2010 et distribué par Musicast Absilone, le CD est resorti cet automne chez Victor mélodie, en même temps que paraissait le CD, toujours distribué par Victor Mélodie, Les contes de Malmousque, dans lequel le duo chante et raconte ce quartier de Marseille à travers des personnages hauts en couleur, venus de loin et qui ont fait son histoire. Yom le roi, Liane la grande actrice, Henri le comte d’Andoume, et autres, dont les récits, dits et chantés, font entendre des histoires étranges et fantastiques qui envoûtent l’auditeur. Catherine Vincent, Catherine Estrade et Vincent Commaret, donc, chantent pour les enfants depuis plus de dix ans, mais pas seulement pour eux. Ils vivent aujourd’hui à Marseille, et hier soir ils étaient sur la scène du cinéma Le Balzac à Paris, pour un ciné concert plutôt décalé, The Tiger’s coat, de Roy Clements. Avant de repartir pour le Sud, ils ont bien voulu faire un petit crochet par Aligre FM, et nous en sommes vraiment ravis.

Livres

Interview de Sandra Poirot-Cherif, c’est à 40 minutes

On peut parler de tout dans les livres pour enfants, et il y a mille et une jolies manières d’aborder les questions de la vie que les enfants ne savent d’ailleurs pas toujours formuler. De façon réaliste, imagée ou symbolique, tendre… Dans les albums qu’elle écrit et dessine pour les enfants, Sandra Poirot-Cherif aborde souvent les thématiques du quotidien, avec ses hauts et ses bas, la séparation, l’amour ou encore les enfants de parents sans papier. Elle le fait toujours avec délicatesse et une justesse dans le propos. C’est encore le cas avec Madame Cerise et le trésor des pies voleuses, paru cet automne aux éditions Rue du monde, dans lequel elle met en scène un couple de personnes âgées, Monsieur et Madame Cerise, profondément attachés l’un à l’autre. Mais madame Cerise, elle oublie ce qu’elle est partie acheter, cherche partout les clés d’une voiture qu’elle n’a pas, et chaque jour cela s’aggrave un peu plus. Monsieur Cerise, toujours aux petits soins pour elle, la rassure comme il peut, même si il s’inquiète beaucoup et se sent en colère à cause de cette maladie qui l’éloigne des siens. Un jour, il décide de lui offrir une robe aux multiples fenêtres derrières lesquelles il a cousu photos, souvenirs et tout un tas de choses à ne pas oublier. Une grande robe à déplier sur la dernière page de l’album. Ecrit avec simplicité, à hauteur de ses deux personnages et des pensées qui les traversent, Madame Cerise et le trésor des pies voleuses est un album à la fois poétique et attachant, sur un sujet pourtant un peu casse gueule. Rares sont les albums où les adultes, et de plus, âgés, ne sont pas accompagnés d’enfants, mais s’évertuent à être heureux ensemble, tout simplement, et ce malgré la maladie. Sur les grandes pages de l’album, dans des tonalités vives mais assourdies, les images de Sandra Poirot-Cherif ont un aspect enfantin très maîtrisé qui les rend chaleureuses, avec, entre autres, les nombreux détails ou encore les éléments du texte écrits à la main et intégrés dans l’illustration. Sandra Poirot Cherif vit à Nancy, mais la semaine dernière elle était à Montreuil, au Salon du livre jeunesse ; c’est donc là que nous avons eu le plaisir de la rencontrer pour évoquer avec elle son travail, ses albums et plus particulièrement le dernier.

Madame Cerise et le trésor des pies voleuses, de Sandra Poirot-Cherif, paru chez Rue du monde cet automne, 17 euros, à lire à partir de 4 ans

Chansons et musique

Interview d’Anne Torrent, c’est à 65 minutes

La seconde édition du Festival Tout’Ouie commence aujourd’hui, ce matin, à la Ferme du Buisson, à Noisiel, à Marne la Vallée donc. Jusqu’au 12 décembre, pendant 10 jours, 29 spectacles et concerts musicaux pour les enfants, petits et plus grands, proposés par les JMF, les Jeunesses Musicales de France, qui en sont à l’initiative avec la Ferme du Buisson, scène nationale de Marne la Vallée. Séances tout public, et séances scolaires ouvertes au public, pour découvrir ce qui fait la vitalité et la richesse de ce secteur artistique, à travers une douzaine de compagnies musicales. Peut-être connaissez déjà quelques-uns des spectacles, comme celui de Khalid K, Le Tour du monde en 80 voix, dont nous venons d’entendre un extrait, car il est en tournée depuis un moment, mais c’est toujours aussi magique. Ce sera samedi et dimanche prochain à 16 heures. Parmi les séances tout public, on pourra aussi voir et entendre ce dimanche après midi les Jo’es, c’est-à-dire Laurent Madiot et ses comparses pour Wanted Jo Dassin, dont vous avez plusieurs fois entendu ici des extraits du CD paru cet automne. Les chansons de Joe Dassin, mises en scène par Olivier Prou. Au programme de samedi, encore, Clap’s par les Zic Zazou et Lutherie Urbaine, ou encore, le spectacle de clôture, le vendredi 12 décembre, le superbe L’enfant et les sortilèges, par les Musiques à Ouïr, pour lequel nous avons reçu à ce micro l’un des musiciens et directeur artistique Denis Charolles lors de sa tournée à Aubervilliers il y a quelques semaines. Le Festival Tout’Ouie, du 3 au 12 décembre à la Ferme du Buisson, c’est donc une programmation musicale très riche, que nous vous invitons à découvrir avec sa directrice artistique Anne Torrent, des Jeunesses Musicales de France.

Lecture

C’est quelques minutes avant la fin

Lionel Chenail lit un extrait de : Charlotte, de David Foenkinos (Gallimard, 2014)

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page