Aligre FM - Paris 93.1

Radio libre, indépendante et non-commerciale depuis 1981.

En ce moment à l’antenne :
20h - 21h
On the Road Country Music

Accueil du site / Programmes / Les émissions / La vie est un roman / La vie est un roman # 11 septembre 2018

La vie est un roman

La vie est un roman # 11 septembre 2018

T. Ter Minassian, Les Galaxies Markarian, N. Wild, Ainsi se tut Zarathoustra, F. Garçon, Le Génie des Suisses.
Courriel Facebook Myspace Google Yahoo! Plus...

---LES GALAXIES MARKARIAN > Taline Ter Minassian *** Sur les pentes du mont Aragats, aux confins du Caucase, la forteresse médiévale d’Amberd est le théâtre d’un fait divers macabre. Enquête policière et histoire d’espionnage, Les Galaxies Markarian est d’abord un récit d’aventures qui démarre en Arménie et se poursuit au Moyen-Orient et jusqu’en Inde, dans un tissu complexe de groupes ethniques, de minorités et surtout de religions. Parmi celles-ci, un monothéisme primitif dont les adeptes, réduits à une infime minorité, détiennent la puissance nécessaire pour changer le cours de l’histoire. Ce roman géopolitique au rythme fougueux met le lecteur sous tension +++ http://www.editionsdufelin.com/o-s-… $$$ Le génie des Suisses François GARÇON - Spécialiste de la Suisse, François Garçon prend plaisir depuis des années à vanter aux Français les qualités, les mérites et les succès de son pays d’origine, et nous le prouve aujourd’hui sous la forme d’un vaste panorama. Voyage étonnant au coeur d’un pays qui a du génie… « J’ai eu à coeur de mettre en valeur des entreprises, des faits historiques, des scientifiques, des événements, des monuments, des paysages, des mythes, des héros ordinaires, des personnages qui m’ont marqué, quelques escrocs aussi, qui témoignent de la diversité de ce pays, et de ses limites. Je me suis amusé à revoir certaines briques de la mémoire helvétique, mes souvenirs se mélangeant parfois aux faits vécus. J’ai voulu varier les points de vue en saisissant des objets de prime abord insignifiants (un référendum à Zermatt, la fosse aux ours à Berne, les abris antiatomiques, les chambres à lessive, le tintinnabulement, le boguet…) et d’autres qui ne le sont pas (l’association pour le droit à mourir dans la dignité Exit, les minarets, les hautes écoles, le Forum de Davos, Guillaume Tell, les droits populaires…). Ces brefs portraits et récits ne cultivent ni la prudence ni l’indulgence. Bien intentionné ou volontairement caustique, subjectif, toujours sincère, parfois déconcertant, mon regard est celui d’un citoyen-spectateur admiratif de la Suisse, ce jardin à la française dont les citoyens-utilisateurs assurent eux-mêmes l’entretien. Ce qui n’interdit, selon les circonstances, ni l’humour ni la distance. Et surtout pas les partis pris. » $$$ Nicolas Wild £££ Ainsi se tut Zarathoustra La Boîte à Bulles -Dans un récit alliant le sérieux et l’humour, Nicolas Wild révèle les secrets de l’assassinat d’une figure majeure du Zoroastrisme en Iran, réprouvée par la république islamiste. On avait quitté Nicolas en Afghanistan ; on le retrouve au cœur du désert iranien, venu assister à l’inauguration du centre culturel Zoroastrien de Yazd. A travers ce séjour en Perse, mais surtout dans les coulisses du tribunal Criminel de Genève, il nous dévoile les dessous d’une affaire qui avait bien peu de chances d’arriver jusqu’à nous… Son amie Sophia a perdu son père, le dénommé Cyrus Yazdani. Figure emblématique de la culture Zoroastrienne (une des plus vieilles religions monothéistes du monde après le judaïsme) en Iran doublé d’un humaniste au franc-parler, Cyrus s’était attiré les foudres de la république islamique à plusieurs reprises, se voyant régulièrement pris à parti ou menacé de mort. Son assassinat intervient dans une vague de meurtres ayant touché les leaders Zoroastriens à travers le monde (entre 2005 et 2008) mais qui ressemblent plus à des affaires de mœurs qu’à des assassinats politiques…Sans perdre son indéfectible sens de l’humour, Nicolas décortique les « non-dits » d’un procès instruit comme une banale affaire de mœurs… et nous propose sa propre version des faits. S’inspirant de la vie de Kasra Vadarafi, Nicolas Wild a préféré créer le personnage de Cyrus Yazdani afin de pouvoir jouer sans complexe avec la vérité… Comme à son habitude, Nicolas Wild allie le sérieux du contenu et la légèreté du ton. Même sur des sujets dramatiques, il sait faire preuve de distance, d’humour et de tendresse. En co-édition avec ARTE EDITIONS - PRIX FRANCE INFO 2014 de la bande dessinée d’actualité et de reportage

Nos partenaires

| Plan du site | À propos | Mentions légales | Haut de page